Le texte complet de l’accord EELV-PS

Logo-EELV-fond-blanc

Après près de 6 mois de réunions des groupes de travail EELV-PS et de négociations, les discussions avec le Parti Socialiste ont abouti à un projet d’accord de mandature parlementaire pour 2012-2017. Celui-ci sera soumis au vote du conseil fédéral qui se tiendra samedi à Paris.

Ce texte reprend des avancées programmatiques sur l’ensemble des questions touchant les politiques publiques. Sur deux questions cruciales nous avons choisi de préserver notre liberté de parole et d’action, particulièrement pendant la campagne présidentielle : l’avenir du chantier de Flamanville et le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Sur ces questions, EELV et le PS ont vocation à se revoir après l’élection présidentielle.

Comme vous pourrez le constater dans le document ci-joint, le travail, auquel ont participé beaucoup d’entre nous engagés dans la réflexion de notre mouvement, aboutit à un texte qui dans sa rédaction comme ses propositions marque une véritable avancée dans l’intégration du projet écologiste dans un programme de mandature parlementaire.

Parmi celles-ci, soulignons :

- Sur le volet énergétique : la fermeture de 24 réacteurs d’ici 2025, l’absence de construction de nouvelles centrales sur la mandature, l’abandon des filières du retraitement et du MOX, la mise en place d’une filière du démantèlement, etc. et globalement une stratégie de transition énergétique basée sur l’efficacité énergétique et le développement des renouvelables.

- La révision des infrastructures de transport (ferroviaire, autoroutier, aéroport) à l’aune de critères environnementaux, de proximité et d’efficacité des fonds publics et un soutien massif aux transports collectifs, etc.

- Une loi d’orientation agricole qui, outre le renforcement du pluralisme syndical, révisera les soutiens publics en faveur de l’emploi et de l’environnement, une refonte de la gestion foncière, l’interdiction des OGM, etc.

- Une politique de santé qui, prenant en compte les causes environnementales de nombreuses maladies, mettra la prévention au cœur de son action, luttera contre les déserts médicaux et les déremboursements injustes, et réévaluera la place des hôpitaux publics, etc.

- Un renforcement des politiques européennes (un saut fédéral) pour lutter contre la crise économique, le contrôle public des banques, la création d’eurobonds, la taxe sur les transactions financières, la suppression des paradis fiscaux et l’augmentation du budget communautaire par renforcement des ressources propres etc.

- Une réforme fiscale prenant en compte la contribution climat énergie, la fusion de la CSG et de l’impôt sur le revenu, la taxation renforcée des très hauts revenus, etc.

- La reconversion écologique de l’économie, 600 000 emplois verts, une politique de reconversion industrielle, une banque publique d’investissement, etc.

- Le droit à la retraite à 60 ans, la remise à l’agenda social de la question des temps de la vie, la priorité à la lutte contre le chômage des jeunes et des seniors, etc.

- La réduction des pouvoirs excessifs du président de la république, le renforcement des pouvoirs du parlement, une part de proportionnelle de15 à 20% du nombre total de sièges selon le redécoupage, la transformation du conseil constitutionnel en cour constitutionnelle avec pouvoir de contrôle renforcé, etc.

- L’interdiction du cumul et un statut de l’élu, le renforcement de la parité, l’abrogation de la réforme territoriale, de nouveaux transferts de compétences aux régions, le droit de vote et d’éligibilité des personnes étrangères aux élections locales, etc.

- L’indépendance de la justice et la revalorisation de ses moyens, l’abrogation des lois sécuritaires sur les peines planchers et la rétention de sûreté, etc.

- Une action diplomatique pour que les décisions du FMI, de la Banque Mondiale et de l’OMC soient soumises aux institutions de l’ONU et à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la démocratisation de l’ONU, 1% du PIB pour l’aide publique au développement, le soutien à la création de l’Organisation Mondiale de l’Environnement, etc.

- Retrait des troupes françaises d’Afghanistan, reconnaissance de l’Etat de Palestine, fin de la Françafrique, participation aux négociations suite à l’initiative Obama sur le désarmement nucléaire, etc.

- Une politique de régularisation des sans-papiers sur la base de critères fixés par le Parlement après une conférence de consensus associant les associations, la réforme de CESEDA et l’abrogation des lois d’exception (restriction vie privée et familiale, etc.), une action résolue pour la sanctuarisation du droit d’asile au niveau européen, etc.

- La lutte contre les discriminations par l’éducation et le renforcement des sanctions, le droit au mariage et à l’adoption pour tous les couples, l’élargissement de la délégation parentale, etc.

- Faire passer l’égalité femme-homme du droit à la réalité des situations, notamment emploi, accès aux responsabilités, salaires, Ministère des droits des Femmes, etc.

- L’abandon de la RGPP, la revalorisation de la fonction publique (lutte contre la précarité des emplois, réforme des promotions internes, etc.)

- Sur l’éducation un plan pluri-annuel de recrutement de professionnels, un droit à la qualification pour tous garanti par un compte formation individuel, qualification de la moitié d’une classe d’âge au niveau licence, le rapprochement des classes préparatoires et des universités, un plan de rattrapage pour le logement étudiant, etc.

- Une conférence salariale annuelle tri partite dans le cadre d’une politique visant à améliorer les salaires, le rattrapage du pouvoir d’achat du SMIC et des minimas sociaux, etc.

- La construction de 500 000 logements par an dont 150 000 logements sociaux, l’augmentation des sanctions de la loi SRU et la part des logements sociaux de 25% au lieu de 20%, un plan d’urgence pour loger les 20 000 personnes prioritaires au droit au logement, le désenclavement des quartiers de la politique de la ville, la suspension des expulsions des locataires de bonne foi, etc.

> lire le texte complet de l’accord EELV-PS

Décision CF- 11-097

Le Conseil Fédéral, réuni le 19 novembre 2011, à Paris :

Considérant, la proposition d’accord politique portant sur les aspects programmatiques et la proposition d’accord électoral entre Europe Ecologie Les Verts et le Parti Socialiste, adoptées par le Bureau National du Parti Socialiste le mardi 15 Novembre.

Décide d’approuver le protocole d’accord de majorité parlementaire entre Europe Ecologie – Les Verts et le Parti Socialiste en vue des élections législatives de juin 2012.

96 pour ;  31 contre ;  3 blancs.
Texte adopté a 73,8%

46 commentaires pour “Le texte complet de l’accord EELV-PS”

  1. Madame ,concernant le MOX,est un produit du retraitement de l’uranium appauvri en l’associant à du plutonium,pour en faire de nouvelle Barre de combustible,cependant la stabilité fissile de se produit,s’est vue à Fukushima, de son pouvoir détonnant,plus difficilement contrôlable en stade critique;La suite des évènements passé n’ayant pas besoin de plus de commentaire.
    Bien amicalement, Mr Doremus.R.Rudy

  2. Madame,L’EPR de Flammenvilles,est un projet qui ne peut pas vraiment,s’arrêté du fait qu’il est inclus dans un programme de ré-industrialisation de son bassin d’emploi.Il apparaît néanmoins important de faire abandonner le projet de notre dame des landes,autant que de réclamer,l’investissement des sommes identiques que le surcoût de l’EPR,dans une ligné d’investissement proportionnelle directement en Kilowatt heures,dans un plan de création de secteur de transport en commun,routier:(bus)entièrement électrique,appuyé d’un plan d’étude des cours d’eaux français y permettant une exploitation propre et gratuite,avec des véhicules sans rejet, pouvant assurer des exploitations de trajets,à des coûts défiant toutes concurrences,avec des boucles horaire plus importante.
    Bien amicalement,Mr Doremus.R.Rudy

  3. « Nous traiterons efficacement de la question des « pertes d’énergie en ligne », notamment en rapprochant la production de la consommation. »

    Une incohérence de plus: si on applique cette bonne idée, il ne faut pas construire l’EPR à Flamanville, mais….en Bretagne.

  4. Négociations avec PS
    Moi qui ai mené des activités écologiques depuis 1957 (j’étais très jeune) j’ai une désagréable sensation que la part d’écologie est absente ou presque.
    Je souhaite connaître les positions respectives des candidats en cours de discussion sur les points suivants :
    – gaz de schistes (pas de langue de bois svp)
    – Quelles lignes de crédit pour investir dans la production électrique renouvelable (dont biomasse, catalyseur d’énergie de Rossi et Focardi, piles à combustible, hydroélectricité etc.)
    -Mise des camions sur rail surtout ceux qui traversent la France (en particulier la traversée du Languedoc)
    -Interdiction de construire de plates-formes aéro portuaires et des « hub » (nuisances liées au fret DE NUIT)
    – Solutions envisagées en priorité pour dépolluer les fleuves, rivières et littoral ainsi que tous les sites d’anciennes activités polluantes laissés à l’abandon
    -Lutte contre le bruit
    -Protection contre les risques chimiques
    – arrêt de pollution par les véhicules en particulier les moteurs diesels, les 4X4 en ville (pourquoi pas favoriser les piles à combustible ? Solution qui a toujours été combattue par des intérêts dans le pétrole, Aménagement de prises publiques sur tout le territoire pour voitures électriques)
    – comment favoriser l’isolation thermique des bâtiments ? Autrement dit quelles lignes de crédit pour les lieux publics et quelles aides financières aux propriétaires (qui ne feront pas grand-chose sans elles)
    -Protection des populations contre les risques de guerre bactériologique
    -Suppression des autorisations de construire en zone inondable et démolition des maisons qui souffrent de cette situation (qui paiera ? Mise en justice des personnes qui ont accordé les autorisations par complaisance alors que le risque était connu ?)
    – Ralentissement du méga bétonnage et les dispositions pour éviter les écoulements rapides des eaux de pluie
    – suivi et dépollution des nappes phréatiques
    Etc.
    Nota : un autre message pour le nucléaire et EDF

  5. Mais pourquoi ces salades après-coup , pourquoi ce gallimatia enrobé de social alors que le vrai sujet est bel et bien la trahison des affiliés et sympathisants de EELV , trahison dument entériné par un PS arrogant et peureux et dont tous les adversaires du nucléaire n’ont que faire ?
    Mme Joly , prenez votre plus belle plume , vous savez , celle que l’on qualifie de pragmatique et qui colle à la réalité et non au mensonge …Et , lorsque vous l’aurez retrouvée utilisez-là , non plus pour vous cacher comme vous le faite dans tous les sens du terme , mais pour nous expliquer pourquoi une position claire et indépassable serait sujette à retournement et condamnée à être  »revue entre les deux tours de la présidentielle  » . Soyez courageuse Madame , ne laissez pas s’exprimer à plein le doute et la vilénie , expliquez vous , nous sommes toute ouie comme on dit ….dans le pays de Descartes où deux plus deux n’ont jamais fait cinq ou trois . Cessez d’imaginer que vos soutiens sont des sots .
    Vous parlez et vous pratiquez la politique politicienne , pendant que nous parlons du réel , des risques incommensurables de cette énergie mortifère , des femmes , hommes et enfants atteints dès à présent dans leur corps par les radiations libres du nucléaire civil et vous en parliez d’ailleurs très bien jusqu’ à ( mystère des apartés ) il a trois jours de cela !
    Expliquez vous si vous pensez que la chose est possible ou bien démissionnez !!!

  6. Bonjour,

    Combien de temps continuerez vous dans le dénie?

    Il n’y a pas abandon de la filière MOX, puisque Falmenville continue.

    Je continue de dire que cet accord laissera des traces désastreuses notre campagne, nous avons perdu le peu de confiance que EVA commençait à lié avec les français de par sa rigueur à porter les valeurs définies dans notre programme. Mais avec cet accord de la carpe et du lapin nous nous retrouvons au même niveau que les partis que nous dénonçons et le FN saura rappelé aux français notre petitesse à vendre nos idées contre quelques sièges. Inutile d’appeler le manque de proportionnelle pour justifier ce comportement irresponsable.

    Comment irais je sur les marchés défendre EELV face à des citoyens qui railleront notre soit disant engagement de ne pas signé d’accord si Flamenville et l’aéroport de Nantes étaient maintenus.

    Quel dépit, quel espoir déçu de voir la politique porter les valeurs du développement soutenable.

    A+

  7. Bonjour, je suis partagé entre reconnaître du contenu à la liste ci-dessus, c’est vrai, et une grande tristesse devant cette cuisine de la semaine passée avec le PS: voyez ce coup de gueule: http://www.yvesmichel.org/yves-michel/espace-ecologie/tout-ca-pour-ca-cuisine-verts-ps
    D’autre part, sur le volet économie, faites avancer la question de la nationalisation de l’émission monétaire ! En effet, nous n’avons une dette publique que depuis la loi Giscard Pompidou de 1973 qui a interdit l’émission monétaire par l’Etat lui-même ! http://www.yvesmichel.org/admin/espace-economie-alternative/la-dette-publique-une-affaire-rentable
    Et Eva Joly, je vous encourage à vous affirmer face à ces turpitudes, je trouve que vous avez bien progressé depuis le début de la campagne; citez les chiffres de Fukushima, de Tchernobyl, etc. http://www.yvesmichel.org/yves-michel/espace-ecologie/tchernobyl-25-ans-apres
    Bon courage !… Yves MICHEL http://www.yvesmichel.org

  8. Ce qui peut inciter des personnes à soutenir EELV, c’est aussi le sentiment que ce mouvement, ce parti, est différent des autres. Dans le fond et dans le projet de société qu’il avance, mais aussi dans la forme employée pour présenter ce projet et le mener à bien.
    Le bruit de cette semaine autour des accords EELV/PS déconstruit cette idée.
    Il faut rapidement oublier ce passage. Il ne s’agit pas d’imiter le PC/PS en sont temps, de faire du Borloo/Sarko, ou je ne sais quoi.
    Intègre et exigeant dans le fond, il faut aussi l’être dans la forme pour une campagne de ce type.
    Et si des problèmes de confiance se posent déjà avec d’éventuels futurs partenaires, il ne faut peut-être pas aller plus loin avec eux.
    Se discipliner, s’organiser, composer avec la sauce médiatique, pour ne pas faire rougir de plaisir vos contradicteurs en allant vers l’autodestruction assumée, ni faire rougir de colère ceux qui vous soutiennent, désolés qu’ils sont d’un tel spectacle alors qu’on a un besoin si fort du projet de société que vous présentez.
    Ok, c’est assez facile de le dire, plus difficile de le faire, mais vous avez la confiance et le soutien de vos vrais supporters, et vous avez maintenant l’expérience du terrain et de la « scène » : ensemble on doit pouvoir faire quelquechose, non ?

  9. Bonjour,
    C’est quoi ce bazar…moi qui avait l’intention de voter pour EELV…je suis trop dégouté de ces petits arrangements avec le PS.
    Je ne voterais donc pas vert…puisque je ne veux pas du PS et préfére voir E Joly avec des idées différentes ! Je ne veux pas de l’EPR encore moins de structure ne servant à rien, n’en déplaise à nos …amis de la majorité.
    Même Cohn Bendit, ce pseudo écolo pédophile n’y comprends rien à cet accord.
    Arrêtons…et assumons nos idées pour un vrai débat sans langue de bois ni pseudo accord politique avec un parti loin d’avoir gagné cette éléction.

  10. Absolument d’accord avec le commentaire de Diebolt.

    Episode 1 :
    la négo est difficile, tout le monde joue le bras de fer, et déjà Hollande est en retrait par rapport à ce qu’il avait pu laisser entendre sur l’EPR et le nucléaire.
    Déjà, je me dis qu’un futur président qui recule face au 1er lobby venu, ce n’est pas bon signe.

    Episode 2 :
    les négociateurs PS, oups, ont mal lu le texte ! Du coup, AREVA et EDF appellent le PS… qui cède illico ! Heureusement, quand même, EELV a tenu la position : un accord signé est un accord signé.

    Mais comment faire confiance à des gens (car ils sont plusieurs), qui sont capables de ne pas tenir compte d’un paragraphe d’un texte signé ? Cela me semble grave entre nous, mais pour l’avenir, pensons y ! En politique internationale, budgétaire…
    Et quand on pense à ce qu’il faudrait faire face au lobby financier, je suis désolé, mais non je ne crois pas que le PS soit à la hauteur avec ce candidat.

    C’est pour cela qu’il faut surtout qu’Eva tienne bon, qu’elle montre la droiture dont elle est capable et qui est reconnue par les gens, pour faire la preuve que nous voulons faire de la politique autrement, quitte à ne pas avoir d’accord avec un parti souvent partenaire.

  11. Je suis un peu étonné par le caractère négatif des commentaires.
    Cet accord est une évolution énorme, tant sur le projet politique que sur la présence future d’un groupe EELV à l’Assemblée.
    Sur la « cuisine » EELV-PS, débattre et négocier est la base de la démocratie. Un seul Parti ou une seule tendance ne peut pas bien gouverner pas le pays tout seul, il faut faire des compromis.

  12. Vous venez de signer la rédition avant d’aller au combat électoral pour quelques postes de sous-fifres où vous avalerez des couleuvres!
    Vous allez perdre les élections et le ps aussi; en espérant qu’aucune centrale nucléaire ne nous pète à la gueule avant.

  13. Merci pour toutes ces informations. J’approuve la pluspart des axes proposés. La retraite à 60 ans, l’embauche de personnel dans l’Education Nationale, la conférence « salaires » et le coup d’arrêt à la RGPP me semblent impossibles et démagogiques.
    Bien cordialement

  14. plus sérieux… pour ma part en tout cas…je regrette cet accord.
    Comment penser que tout cela est positif??? n’est-ce pas suicidaire pour EELV de penser ça? et sur le fonds, Si EELV accepte des accords avec des partis pro nucléaire?
    qui va proposer ces idées alors…
    Présence à l’Assemblée, quel intérêt si c’est pour proposer des choses, idées ou lois qui changent suivants de peut-être futurs accords pour de futurs places à négocier ????

  15. Je change de…site alors

  16. Echange valeurs contre siège de député Quel marché de dupes! EELV vient de couler la campagne d’Eva et l’image de probité et anti-système qui en faisait un rempart contre le FN. Pourquoi? Quelques sièges bien chauffés à l’assemblée…Et encore si Eva ne fait pas un bon score qui peut raisonnablement penser que le PS ne remettra pas en cause cet arrangement hautement politicien? Sur le terrain, on constate d’Eva Joly est seule, il n’y a qu’à voir son site web pour comprendre qu’il n’y a aucune logistique derrière. Le système pour apporter des dons ne fonctionne pas, il n’y a aucune interactivité, aucune personnalité verte pour l’animer… Plus grave elle s’essouffle seule sur le terrain et dans les médias : le parti est aux abonnées absents depuis des mois…on vient de comprendre qu’il était rue de Solférino. Qui l’a soutenu contre le lobby nucléaire? Nicolas Hulot…tendant une superbe perche pour une réconciliation, mais personne n’a attrapé cette perche. Eva Joly a la légitimité des militants, une éthique inattaquable, des positions claires, il est grand temps qu’on s’aperçoive que son combat doit être collectif. On attend de l’ensemble de « l’appareil » qu’il se mette à son service. On n’ose même plus dire pour « faire avancer nos idées » mais plus pragmatiquement si vous voulez votre siège de sénateur / député! Ca me fait mal d’écire ça comme à tous les militants j’imagine. J’espère qu’on se trompe et que vous (Jean-Vincent, Cécile, Noël, Danny, etc) allez nous prouver qu’EELV va organiser, structurer et mettre à la disposition d’Eva Joly une équipe de campagne digne de ce nom. En faisant 16% aux européennes et en ayant désormais des centaines de conseilers municipaux et régionaux, des sénateurs, etc on voudrait nous faire croire qu’Eva Joly est réduite à faire un petit score. Mais pourquoi autant de défaitisme de la part du parti…à moins que cela ne soit pour ne pas faire d’ombre à l’accord avec le PS…et aux précieux sièges de députés?
    Elle est désormais notre seule espérance, j’espère de tout coeur que de nombreux soutiens émergent dans la société civile pour l’accompagner et que le parti se mobilise. Assez de temps perdu, tournons cette page sombre, les avancées les plus grandes auront lieu que si Eva Joly fait un score à 2 chiffres, cela devrait être notre seule motivation.

  17. A quoi jouent les verts ? quel résultat espèrent-ils en passant plus de temps à torpiller la candidature de François HOLLANDE, plus qu’à parler de Nicolas SARKOZY ?
    Si les idées défendues par le PS ne vous conviennent pas présentez-vous aux législatives tous seuls, l’UMP gagnera des sièges et vous aurez combien d’élus ?

  18. Surtout, je vois mal comment Mme Joly peut se maintenir avec cet accord qui sera forcément remis en cause si :
    – Mme Joly fait un faible score
    – Le PS ne passe pas au second tour alors qu’elle s’est maintenue

  19. La version de l’accord présentée dans le pdf joint ne précise pas la part de député-e-s et autres qui seront élu-e-s à la proportionnelle, la version publiée sur le site du PS précise entre 15 et 20%, soit une centaine de député-e-s.

    http://www.parti-socialiste.fr/static/13161/socialistes-et-ecologistes-ensemble-pour-combattre-la-crise-et-batir-un-autre-modele-de-vivre-ensemb-172468.pdf?issuusl=ignore

    Amitiés

  20. Au revoir Les Verts… Je n’ai jamais voté que pour vous… il y a un moment où ça fait trop mal, où vous ne pouvez plus masquer vos ambitions de caste d’élus qui ne rêvent plus rien que d’être réélu et re-réélu…
    J’espère que d’autres feront comme moi, j’espère que nous allons sauver la planète sans vous, qui la perdez !

  21. j’hallucine sur les commentaires…
    Cet accord est pourtant historique en effet, car il acte des changements profonds possibles et concrets. Une position plus dure aurait certainement fini d’isoler Eva au contraire et de faire perdre encore plus de voix à un parti qui doit gérer déjà une représentation souvent cahotique.
    C’est connu: les écolos sont champions du monde pour s’engueuler entre eux, ce qui est une qualité démocratique au départ mais finit notamment ici par faire ados attardés. Car c’est bien lui l’ado attardé qui gueule sans cesse après ses « parents-cadres du parti » sans être capable de proposer mieux .. que sa rupture et sa colère.
    Non vraiment aujourd’hui pour moi, c’est un parti adulte qui émerge de ses combats de jeunesse et accède peut-être à la force des verts allemands. Si le nucléaire fut condamné à 100 % là-bas, outre la différence de l’ennemi qu’ils affrontaient, c’est d’abord leur qualité de négociation qui leur a permis, le jour venu, de se faire vraiment respecter et entendre.. et même élire ministres: voyez vous ça !!!

    Mais tout ça ne sont que des mots sur une page encore bien scolaire: rendez-vous au jour des élections: l’eau aura bien coulé sous ce pont eelv-ps…et c’est de l’humain qui parle même dans la peau des politiques car ils sont humains comme moi comme vous comme nous.. voyez-vous ça !

  22. Sur le fond comme sur la forme, vous avez vendu votre âme aux socialos…
    Les sirènes ont retenti… On fera le bilan après les législatives pour s’apercevoir de l’impact du message sur le grand public.
    Et EELV aura les poings liés.
    Pour moi en tout cas, c’est décidé, je reste fidèle à mes convictions et ce sera sans EELV.

  23. Je suis d’accord avec petit-homme-vert, il y a beaucoup trop de négatif dans les commentaires. Il y a un certain manque d’intelligence sur la nature de notre entente sociétale. Certes, il ne faut pas abandonner tous nos projets mais il faut mieux avancer que de croire béatement que 51% des français accorderaient leurs voix aux écolos.
    Donc, je considère qu’il y a une grande intelligence écologique et socialiste dans cet accord…
    Cette avancée, pour diminuer la part du nucléaire, sera la boule de neige qui nous tournera vers des énergies renouvelables!
    Le commentaire d’IDOINE montre aussi, le risque de manque de réflexion de la masse des électeurs et du travail considérable pour dépolluer les pensées. Bon, pour Idoine, je crois que çà sera trop difficile mais il est des gens qui sauront utiliser leurs neurones et comprendront que l’écologie INTELLIGENTE (si, si çà existe et çà a un sens) va dans l’intérêt de la vie…
    Ceci dit, j’estime qu’il est important de continuer les recherches fondamentales sur la nature de la matière (tous azimuts) car c’est l’avenir de la conscience et de l’esprit qui se cache derrière la curiosité humaine!
    La loi ou le sens évolutif de la création de la vie elle même, nous y amène forcément!

    PS :
    Pour ceux que çà intéresse, et c’est pour cela que j’ai écrit mes deux dernières phrases, j’ai eu la chance tout jeune de remettre en cause toutes mes perceptions de la vie technologique de mon temps. En effet, j’ai observé pendant 20mn, un engin spatial d’origine extérieur à la terre. Et donc, j’ai compris qu’on arrêtera jamais la recherche de la nature de toutes choses et l’évolution de l’homme nous amènera vers les étoiles !!! (Mon témoignage sur le site du CNES année 1969 –avec une fausse analyse de leur part- et sur youtube en recherchant : OVNI NANTES 1969).
    J’espère que ce petit plus, inattendu, permettra çà certain de penser l’avenir de l’homme, autrement. Mais en attendant, je dis non au nucléaire car on n’a pas tout résolu. On fait l’autruche sur les risques et les déchets ! Il sera toujours temps beaucoup plus tard de se servir de l’uranium si les conditions changent drastiquement : Et AREVA en est loin !

  24. Le site de:
    Yves MICHEL est intéressant à étudier, voir le message n° 7 du 19 novembre 2011, ci-dessus!

  25. @OVNINANTES
    Pour ce qui concerne les problèmes de dettes publiques je vous propose ce lien qui en dix minutes vous expliquera pourquoi nous sommes surendettés de façon très didactique .
    Les dirigeants occidentaux n’ont fait que privatiser l’argent public afin que leurs amis banquiers s’enrichissent dans des proportions à peine imaginables…puis viennent à présent nous ruiner pour se refaire de quelques mauvais placements . Un peu de rationalité ne peut nuire me semble-t-il ….
    http://www.mrquelquesminutes.fr/#dettepublique_video

  26. Contrairement à tout ce qui se dit, vous avez résussi quelque chose que personne ne pensait possible. Merci.

    Bien sûr, on aurait pu espérer mieux, bien sûr il manque des points, bien sûr il faut continuer…

  27. J’aimerai entendre parler de « participatif » et des initiatives des citoyens moins conformiste :

    source
    http://www.toitsdechoix.com/pages/habgroup/tdc/tdc_missions.html

    L’autopromotion – comment ça marche ?

    C’est une idée simple : des particuliers se regroupent afin de concevoir, de financer et de réaliser ensemble un projet immobilier, conçu pour répondre à leurs besoins d’espace, aux attentes sociales ainsi qu’aux possibilités de financement de chacun. Les avantages sont nombreux :

    • Vous concevez vos espaces individuellement en fonction de vos besoins réels.
    • Les programmes prévoient souvent équipements et espaces mutualisés (salle de fête, chambres d’amis, espaces verts, aire de jeu…).

    • Vous rencontrez vos futurs voisins bien avant l’emménagement et partagez avec eux l’histoire passionnante de la réalisation de votre projet. Mixité générationnelle ou fonctionnelle, solidarité en convivialité : c’est possible

    • L’autopromotion coûte moins cher. Elle permet une économie de 15 à 20% par rapport à un logement du marché privé à qualité égale.

    Comment ? Simplement grâce au fait que vous ne payez ni les frais de commercialisation ni la marge bé-néficiaire du promoteur. La prise en charge de certains travaux de finition peut générer une économie supplémentaire allant jusqu’à 15%.
    Voisinage choisi, économie d’échelle, richesse architecturale et coûts diminués; l’autopromotion permet de créer un habitat de qualité, convivial et accessible.

    Toits de Choix

    http://www.toitsdechoix.com

    Mais pour quel type de logements ?
    La méthode de l’autopromotion s’adapte à de nombreuses situations et il y a autant de solutions que de groupes et de projets :

    • La construction de projets collectifs de 6 à 40 logements. On peut également envisager l’acquisition groupée d’un immeuble existant et de sa rénovation.

    • Dans des zones peri-urbaines ou rurales on s’oriente vers des groupes de logements. C’est une vraie alternative au lotissement. Sur un grand terrain, par exemple, on prévoit des maisons mitoyennes avec des petits jardins privatifs et un espace vert partagé, pourquoi pas avec un lac de baignade ou un potager collectif.

    • Avec l’autopromotion la mixité sociale devient possible. La personnalisation des logements favorise la cohabitation des générations, stimule l’entre-aide et la solidarité entre voisins. Habitat et espaces d’activités professionnelles se
    complètent et locataires cohabitent avec propriétaires.

    Dans tous les cas, ce sont les futurs habitants qui définissent ensemble le programme sur la base de les besoins de
    chacun et le projet partagé.

    La recherche de la qualité et de la valorisation du bien à long terme se traduit dans le domaine technique par l’approche bioclimatique. Cette démarche globale permet de construire des bâtiments très économes en énergie, confortables et sains qui respectent réellement l’environnement.

    Ainsi l’autopromotion devient la solution prioritaire pour ceux qui adhèrent
    aux principes du développement durable.

    http://www.toitsdechoix.com

    Toits de Choix, le partenaire des autopromoteurs
    Concevoir ensemble, construire des logements et aménager des espaces sont des entreprises complexes qui font appel à de nombreux intervenants.

    Toits de Choix propose une coordination et une assistance technique dès la
    naissance de l’idée et jusqu’à l’emménagement :

    • Définition du projet, accompagnement et études : préparation et modération des réunions, coordination, études de faisabilité, communication et relations extérieures : une garantie pour un processus efficace, fiable et orienté «projet».

    • Recherche de foncier : nos contacts avec les collectivités locales et les structures d’amé-nagements publiques nous permettent de trouver des solutions.

    • Réalisation : Toits de Choix peut vous assister dans les domaines techniques, financières et administratives qui incombent au maître d’ouvrage (le groupe d’autopromoteur). Ces missions sont réalisées en toute transparence et avec le souci permanent de défendre les intérêts du groupe et de ses membres.

    Nous sommes là pour contribuer à
    l’aboutissement de votre projet.
    Toits de Choix

    http://www.toitsdechoix.com
    tél: 04 99 62 84 20
    contact@toitsdechoix.com
    12, rue du Commerce
    34000 Montpellier

    Nos références
    Conseils et conduite de projets en autopromotion
    L’HG du Canal – Ramonville (31) – 8 foyers , en cours
    Habiter c’est Choisir – Montpellier (34) – 30 à 35 foyers , en cours
    Le Hameau des Terres Blanches – Pierrevert (04) – 12 à 15 foyers , en cours
    EcoHabiter Uzège – Région d’Uzès (30) – 10 à 15 foyers ,
    EkoÎlo – Ajaccio (02) – 9 foyers
    Amidacoté – Pays d’Aix-en-Provence (13) – 18 à 22 foyers
    Aménagement participatif
    Les Terres Blanches – Pierrevert (04) – Étude urbaine pour un quartier durable
    Maruéjols-lès-Gardon (30) – Étude de développement urbainurbaine
    La Closerie du Petit Martin – Aubiet (32)
    Projet d’habitat groupé de 15 à 20 foyers , étude de faisabilité
    Lauréat de l’appel à projet PUCA “Logement Design pour Tous” 2011

  28. Une invention farfelu?
    Une production d’énergie illimitée, combinant force antigravitationnelle et mouvement perpétuel.

    Source:
    http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-limit2-52993712.html

  29. Info ou intox?
    Nikola Tesla avait déjà découvert un système qui permettait de transmettre des quantités presque illimitées d’énergie électrique n’importe où sur terre avec des pertes négligeables.

    Source :
    http://frenzy.chez.com/Tesla2.htm

    En 1971, Oleg Jefimenko, un savant de la West Virginia University, annonçait la mise au point du premier moteur alimenté par le champ électrique de la Terre. Il avançait que son moteur pouvait servir à écarter la pénurie d’énergie qui frappait alors l’occident. Cependant les détails de son invention furent vite mis sous silence. On sait que son système faisait appel à un moteur électrostatique pour produire du mouvement et, donc, de l’énergie. Son premier générateur aurait fonctionné avec un câble soulevé par un ballon qui devait servir à court-circuiter les différences de tension relevées à la surface de la Terre et à une altitude de 500 mètres. Son système produisait environ 75 watts d’énergie continuelle avec comme seule source d’énergie le champ électrique de la Terre. Ultérieurement, ce système aurait exploité le différentiel des champs magnétiques terrestres non seulement à des altitudes différentes (il mettrait à profit les processus de conductivité de haute altitude et de sous terrain nouvellement découverts), mais aussi à différentes latitudes hémisphériques. Ce procédé rendrait l’électricité bon marché n’importe où sur la Terre, sans le problème du transport et des câbles.

    Cette invention n’eut pas de suite publique, comme celle de Nikola Tesla qui fut empêché par le banquier J.P. Morgan (1837-1913), lequel coupa les fonds à l’inventeur et fit obstacle à tout nouveau financement. Ce veto ne posait pas de problème à J.P. Morgan, étant donné qu’il était membre du  » comité des 300 « . Cet organisme a été créé en 1729 par la BEIMC (British East India Merchant Company) pour s’occuper des affaires bancaires et commerciales internationales, et compte les représentants les plus importants des nations occidentales. J. Pierpont Morgan est à l’origine de la General Electric Company. Son but était de s’assurer le contrôle de la future électrification de l’Amérique, ce qu’il fait en implantant les systèmes qu’il finance avant ses concurrents, rendant le prix de tout changement prohibitif.

  30. J’ai eu moi aussi un premier moment de déception, toute négociation appelle des compromis et tout compromis est frustrant quand on est sincère dans ses attentes.
    N’empèche, cette fois j’ai vraiment espoir que le débat autour des choix énergétiques ait lieu non plus seulement sur les bannières et pancartes des manifs, mais sur toutes les ondes médiatiques au centre de la campagne Présidentielle.
    Courage EVA, nous avons besoin de toi.

  31. Mesdames, Messieurs,
    Nous avons pu constater ces derniers jours que vous êtes une bande d’opportunistes qui n’avez pour but que de défendre vos propres intérêts. Madame Duflot s’est pavanée devant les caméras après avoir négocié des postes car là était le véritable but ; de même députés socialistes comme écologistes se sont abstenus lorsqu’il s’est agi de voter leur diminution de salaire à l’assemblée. Vous êtes tous des hypocrites et j’espère que les français le comprendront dans les urnes.

  32. Et maintenant Eva Joly est accusée de traîtrise par ceux là même qui ont dans son dos négocié un accord électoral bradant au PS une hypothétique sortie du nucléaire. Je garde toute mon estime pour Eva Joly mais vraiment ce parti ne la mérite pas. Le nucléaire c’est comme le capitaliste, on sait que c’est pourri, mais tout ce qu’on est capable de faire c’est d’attendre qu’il nous pète à la gueule. Et bien attendons…..

  33. J’ai pour ma part lu ce mois un dossier sur le nucléaire très bien fait sur Science et vie ( le magazine de novembre ). C’est bien la première fois que ce magazine de vulgarisation grande diffusion s’alarme de l’état du nucléaire et épingle catégoriquement les choix qui ont été faits depuis la création de cette filière . On nous explique , de façon claire et avec des avis d’éminents chercheurs de cette discipline que d’autres formes de nucléarisation étaient et sont toujours considérés comme valables et infiniment moins dangereux que le principe de l’eau pressurisée . Notamment la technique dite du Thorium qui ne présente pas les inconvénients de celle de l’Uranium . Il semble que la Chine soit en train d’examiner cette technologie . En tout cas il est clairement démontré que le choix de la technique actuelle n’a pas été un choix de raison mais un choix de rentabilité . Le dossier accuse point par point les décisions prises en les étayant avec des propos de scientifiques très pointus .
    J’ignorais qu’il existait différentes façons de produire de l’énergie nucléaire , je découvre que les autres choix ont ( et sont ) délibérément écartés pour des raisons qui éliminent d’entrée la notion de risque . En gros , lors de la conception des premiers réacteurs ,dans le courant des années cinquante , on a carrément fait le choix que cette technologie était sans risque , par conséquent , la même technologie étant en oeuvre partout , on passe beaucoup de temps à essayer de répondre aux risques connus , mais , comme il est dit dans ce dossier c’est mission impossible . En effet , lors des trois gros accidents survenus ( USA, Ukraine et Japon ) les réponses n’étaient pas les mêmes et non prévues à l’avance , de sorte que l’on demande tout simplement aux ingénieurs d’imaginer un type d’accident qui est par nature et rationnellement inimaginable !
    Pour les non initiés je vous encourage à lire ce dossier bien réalisé ( je n’ai aucune action nulle part…) .

  34. Pourrions-nous savoir selon quelles modalités de réalisation pratique a été conçu le projet de «un certain pourcentage de députés élus à la proportionnelle », qui est présenté comme un avantage substantiel de l’accord ?

    Rappelons les trois motifs qui semblaient rendre cet accord indispensable :

    1) le mode de scrutin aux législatives, scrutin majoritaire uninominal à deux tours, qui rend très difficile une représentation nationale des partis minoritaires, et aboutit à un bipartisme de fait

    2) l’inversion du calendrier, qui réduit à peau de chagrin le temps de campagne électorale d’un parti qui ne présenterait pas de candidat à la présidentielle

    3) la crainte d’un nouveau « 21 avril », qui désespérerait encore plus que le premier, en nous laissant le choix entre N. Sarkozy et M. Le Pen au deuxième tour, et la notion de « vote utile dès le premier tour» qu’elle a engendrée.

    En quoi EELV est-il sorti de ces lacs, si une fois l’accord passé, la candidate écologiste ne peut plus faire que la campagne du candidat PS, en taisant toutes les divergences, en les taisant d’autant plus qu’elles ont plus d’importance aux yeux du PS ?

  35. Bonjour,
    Fukushima oublié?
    http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/nucleaire/accident-nucleaire-japon/669-catastrophe-nucleaire-le-fil-de-linformation.html
    la vie continue sans doute comme avant…non avant je pensait que EELV faisait de la politique différement, qu’ils avaient des valeurs dans lesquelles je pouvait me retrouver. Trop naif sans doute étais je… des accords électoraux valent sans doute mieux que de tenir à ce que l’on croit comme étant juste et nécessaire. Déception, rejet, je ne voterai pas EELV ni à la présidentielle, ni aux législatives. Bon courage Mme Joly, je ne vous vois pourtant pas faire le grand écart mais peut être qu’encore une fois je me trompe.

  36. EELV voulait faire de la politique autrement. Duflot et Placé montrent que ce n’est qu’un parti de politicards comme les autres. Mais bon, une circonscription impossible à perdre pour Duflot et un groupe à l’assemblée, ça n’a pas de prix.
    Mais bon, on va quand même tenter l’impossible !

  37. Je trouve que certains sont bien durs avec cet accord.

    Un accord, c’est un compromis (arrêtons de confondre compromis et compromission ) ce qui signifie qu’on fait avec l’autre. En l’occurence, je trouve que le petit poucet que nous sommes a arraché un certain nombre d’avancées au Grand PS hégémonique. Si tout ce qui est posé dans l’acord devait réellement être fait, franchement on aurait bien avancé.

    Cela n’empêche qu’il faut évidemment continuer à faire état de nos positions et bien montrer que nos ambitions écologistes, notamment dans le domaine du nucléaire, ne se contentent pas de cet accord.

    En conclusion: faisons vivre cet accord, donnons-nous les moyens de la victoire et employons-nous ensuite à le faire mettre en oeuvre. Quant aux plus radicaux, continuez à taper du poing sur la table, pour que les futurs dirigeant ne s’endorment pas sur leurs promesses. N’oublions pas non plus de faire oeuvre de pédagogie envers le grand public pour contrebalancer la désinformation de masse .

  38. Bonjour

    A vous qui veut redonner à cette planète tout ces droits qui nous à donner la vie

    De puis que les humains vie sur cette planète, ne fait que de la détruire, elle fait tout pour l’humanité de bien vivre avec elle

    une question par-mis tant autre se pose, le nucléaire, de puis des années il est la, nous sont toussent responsables, et nous en profitons toussent, qu’ont soit écolo ou pas

    Aujourd’hui il y a des écologistes,ou non, qu’ils veulent nous faire prendre consciences du danger pour notre planète

    Alors a nous les écologiste ou non, de prouver que nous avons raisons,

    Savoir dire aux Français avec un programme claire, et chiffrer, et bien plus créatrice d’emplois.

    Nous pouvons arrêter progressivement le nucléaire, pour un énergie plus sienne.

    Nous avons une énergie sans fin que personne se souci, qui régleras très vite le problème qui est le SOLEIL

    Il faut impérativement investir, dans de nouvelle recherche du solaire, et de trouver bien mieux à se que nous avons aujourd’hui.

    Nous avons un grand atout, nous avons les meilleurs chercheurs du Mode

    A nous écologistes ou non, et tout humains responsables, de réussir cette élection 2012

    Nous avons pas besoins de compromis et de négociations avec qui que se soit,

    Le SOLEIL qui nous donne la vie, est à la porté de nos mains, est la solution énergétique pour l’humanité

    JLP

  39. Une nouvelle polémique est lancée : droit de veto à l’ONU.

  40. Les centrales nucléaires actuelles ont été conçues dans les années 60.
    Les centrales du futur seront basées sur de nouvelles technologies par exemple le type TWR (traveling wave reactor)en cours d’étude aux USA et probablement aussi chez AREVA

    Avantages:

    – Elles bruleront les déchets des centrales actuelles (depleted uranium)
    – Un seul chargement de combustible pour 40 ans
    – Auto refroidissement si incident

    Pour les détails de la technologie TWR voir le site http://www.terrapower.com
    Par sortie du nucléaire il faut entendre sortie du nucléaire « actuel ». Les centrales de nouvelle technologie devront être utilisées pour l’énergie de base de demain si on veut limiter les émissions de CO2
    Les éoliennes, panneaux solaires, etc.. ne seront jamais qu’un apport

  41. « Par sortie du nucléaire il faut entendre sortie du nucléaire « actuel ». Les centrales de nouvelle technologie devront être utilisées pour l’énergie de base de demain si on veut limiter les émissions de CO2″ par Jean Matin

    Déjà vous nous saouler chère Martin avec le CO2 anthropique, il n’existe aucune preuve que le climat de la planète soit géré par ce gaz là.

    La vapeur d’eau a définitivement un plus grand rôle dans l’atmosphère sans parler des recherches en cours (sur les rayons cosmiques) en partie déjà publiées ou celles publiées qui montrent l’importance des oscillations océaniques.
    Comme vous pourrez le constater j’ai laisser tombé TF1 ou Al Gore et cette arnaque du cap&trade …
    ;;;;;;;;;)))))))) http://en.wikipedia.org/wiki/Emissions_trading

    Là où le greenwashing à Wall Street fait de la concurrence avec l’opacité des enfers fiscaux ou au blanchiment classique. J’ai donc commencé à lire sur le sujet et comme tous ceux qui ont encore un cerveau j’ai très vite comprit que j’avais fait le bon choix.

    Vous aimez l’ironie ? Voilà le vrai Jean Martin
    http://www.pensee-unique.fr

    Avec ma vision sur ce sujet scientifique je peux vous dire que l’argument CO2 des CEA et baron de l’atome est entièrement une opération de greenwashing à échelle mondiale. Ils surf sur une vague qui n’existe pas scientifiquement tout comme scientifiquement la dette mondiale n’existe pas.

    Bien d’autres sujets sont englobés dans cette sectarisation scientiste.
    Beaucoup de secteur en science sont à abattre si on veut redresser la barre.

    Commencez donc par éteindre la télévision (un secteur de moins). Merci et pensée pensée plus souvent.

  42. En réponse à « Attention »
    Si le CO2 dégagé par combustion n’est pas un soucis pourquoi les Verts ne préconisent ils pas ouvertement de construire en masse des centrale au charbon , au fioul et au gaz ? (Ce que va probablement faire l’allemagne)

    A suivre

  43. « Si le CO2 dégagé par combustion n’est pas un soucis pourquoi les Verts ne préconisent ils pas ouvertement de construire en masse des centrale au charbon , au fioul et au gaz ? (Ce que va probablement faire l’Allemagne) »
    par Jean Martin

    « Très bonne question » comme dirait Coluche.
    Si une « bande d’idiots » ne fait pas comme l’autre « bande d’idiots » d’à coté cela prouve au moins qu’une « bande d’idiots » sur les deux finira peut être par trouver une solution potable. Question de statistique pure.

    C’est à dire aussi que la multiplicités des choix des pays est un bien fait démocratique. Une centralisation des législations en Europe et nous finirons comme aux USA avec des règlements constitués par les lobbies les plus puissants sous couvert de « sauveurs de la planète  » donc de green washing messianique…exemple de loi US
    alt-market.com/articles/264-national-energy-policy-the-cheney-law-massacre

    Sinon cette question du « pourquoi les Verts ne préconisent ils pas ouvertement de construire en masse des centrale au charbon , au fioul et au gaz ? » Est à posé aux intéressés cad aux verts eux même.
    Mais oui je ne suis pas si méchant avec les têtes chercheuses de EELV mais plutôt avec les hauts fonctionnaires de la science infuse ou dit « experts ».

    Sinon d’un point de vue logique peut-on s’attendre à une solution sur une question aussi importante alors que l’on arrive déjà pas à gérer de petites questions.

    Exemple du Diesel qui nous ramène

    A la carburation complète et surtout incomplète de nos carburants.
    dailymotion.com/video/x5bfw1_rouler-au-diesel-tue_news

    Ou à la vielle question d’un Ivan Makhonine et son procédé qui ressemble un peu à des systèmes Pantone qui permettent déjà à certains agriculteurs en France de faire des économies de carburent en polluant moins. Comme quoi pas besoin de faire de loi. Par contre ces salops voulaient faire mettre la taxe sur les produits pétroliers parce que certains utilisent de l’huile comme carburant. Sans doute une idée d’un banquier vous me direz, enfin pas l’idée d’un ingénieur j’imagine.
    Bonne soirée mais pas sur TF1. ;)

  44. «Des milliers d’emplois ont sciemment été sacrifiés par l’État», accuse un patron breton de la filière photovoltaïque. Il fournit à l’appui, l’enregistrement d’une édifiante conversation avec la ministre de l’Écologie.

    http://realinfos.wordpress.com/2011/11/28/photovoltaique-troublantes-revelations

    Ou comment faire croire que l’on développe une filière, on attire les premiers poissons puis on referme la trappe. Bonne pêche.

    Ces gens aurait lu cela ils auraient demander des garanties comme les garanties au PDG à la Meyssier avec parachute doré etc.
    http://www.voltairenet.org/1982-1996-L-ecologie-de-marche

    La France n’existe plus.

  45. Petites informations.

    « Rappelons les mots du prix Nobel Japonais Masatoshi Koshiba qui estimait qu’ITER avait cessé d’être un projet scientifique, pour se transformer en une entreprise politique et financière,  »

    ITER JPP vs CEA;
    http://www.jp-petit.org/nouv_f/videos_liens/Liens_et_videos.htm

    ________________
    C’est qu’il y en a des choses sur internet…
    Séance cinéma d’époque ATTENTION aujourd’hui ils ont de la 3D et tout (bien sur la 3D n’explose pas ni n’est radioactive…)

    En 1956, 10 ans après la création du commissariat à l’énergie atomique, le premier réacteur français producteur d’électricité est mis en service à Marcoule, ville qualifiée à l’époque de « cité atomique, germe de la puissance industrielle et militaire de la France ».

    Le bon,
    http://www.ina.fr/sciences-et-techniques/maths-physique-chimie/dossier/2121/nucleaire-francais-les-debuts.20090331.fr.html

    La carotte…
    http://europa.eu/legislation_summaries/energy/european_energy_policy/i23022_fr.htm

    Le lapin…
    http://stephane-lhomme.blogspot.com

    Et le chapeau
    http://energie.lexpansion.com/energie-nucleaire/iter-une-machine-dangereusement-instable_a-32-6716.html#xtor=RSS-115
    _________________________
    documentation inventeur français;
    Edgard NAZARE
    http://quanthomme.free.fr/energieencore/carnet14.htm

    Un film avec Al Gore qui y finira président d’AREVA-GREENPEACE & Cie.

  46. Il y a des choses intéressantes dans les sites mentionnés par  » attention ».

    En particulier le site de stephane lhomme démontre que l’accord EELV-PS est une coquille vide dont Hollande n’a que faire.
    Je pense qu’il a fait une faute majeure en se laissant entrainer dans cette embrouille.

    Concernant ITER ce sera formidable si cela fonctionne mais un prototype de taille plus réduite permettrait de valider la technique à moindre coût.

Laissez un commentaire

Remonter