La centrale gaz de Landivisiau est inutile : L’Etat et la Région doivent revoir les chiffres

.

Retrouver ce communiqué sur le site d’EELV Bretagne

 

A travers le collectif Gaspare, de nombreux citoyens ne se contentent pas de s’opposer à l’implantation de  la centrale gaz à Landivisiau décidée par l’Etat et la région depuis la signature du Pacte électrique breton, ils cherchent une autre solution.

Vendredi 18 janvier, le bureau d’étude Horizons, qu’ils ont financé pour élaborer un « scénario électrique alternatif breton », a exposé les résultats de leur étude aux élus et à la population. A partir de données et d’hypothèses institutionnelles tout à fait raisonnables, puisque issues des dernières projections de RTE, du Pacte électrique et du premier document du Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de la Bretagne en cours de consultation publique, le bureau Horizons démontre que la centrale gaz est inutile. Les prévisions de développement des énergies renouvelables, le maintien prévu par RTE des turbines à combustion rénovées de Cordemais et Brennilis et la mise en œuvre d’actions de réductions de consommations, en particulier sur les logements et le tertiaire, suffisent à effacer la pointe électrique d’hiver, argument principal des promoteurs de la centrale gaz.

Les conseillers régionaux EELV soutiendront le collectif Gaspare pour que cette étude fasse l’objet d’un examen sérieux par l’Etat et la région afin de réévaluer rapidement le projet de la centrale gaz. Et ce,  dans le contexte du débat décentralisé sur la transition énergétique qui doit être l’occasion pour les citoyens bretons de faire valoir leurs choix énergétiques, depuis leurs territoires.

Anne-Marie Boudou, Sylviane Rault, Guy Hascoët, Yannik Bigouin, conseillers régionaux EELV en Bretagne

Yannick Jadot, député européen EELV

Laissez un commentaire

Remonter