[Campagne] Affichage publicitaire : EELV appelle à retirer un projet de décret anti-environnemental

Twitter_DecretPub_1024x512px_Fev16_OKOK

Appel à mobilisation pour participer à la consultation publique pour dire non à la publicité, oui à la préservation des paysages et de notre environnement. Ecrivez à qv2.qv.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr. 

Twitter_DecretPub_1024x512px_Fev16_OKOK

 Version PDF pour courrier 

Les écologistes s’opposent à l’assouplissement de la législation concernant l’affichage publicitaire en France prévu par un projet de décret de la loi Macron dont l’application est prévue à compter du 1er mars prochain.

Ces dispositions envoient un signal contraire aux mesures prises par le Grenelle de l’Environnement, notamment par la modification du mode de calcul de la surface des publicités.

Les écologistes refusent ces nouvelles règles qui vont encore un peu plus loin dans la dégradation de nos paysages et la soumission croissante de nos concitoyens à la publicité et la consommation à outrance.

Ces nouvelles dispositions prévoient d’abord l’autorisation des panneaux publicitaires de grand format scellés au sol certaines villes de moins de 10 000 habitants. 1532 nouvelles communes, où ce type de panneaux est interdit depuis toujours, seraient alors concernées.

De même, les stades de plus de 15 000 places pourront voir fleurir des panneaux géants de 50m2 aux abords de ces derniers.

Enfin, les règles en matière de pollution lumineuse seront moins encadrées, et vont dépendre d’une vague notion «d’éblouissement» établie a posteriori.

Toutes ces modifications du code de l’environnement sans véritable concertation, sacrifiant notre patrimoine collectif au nom des profits privés, sont inacceptables.

Ces mesures provoqueraient une défiguration croissante de nos paysages, campagnes, petites villes et leurs espaces publics par le travail de sape de l’industrie publicitaire. Au-delà, c’est une défaite morale face à la logique dérégulatrice et mortifère de marchandisation de notre société.

EELV appelle la ministre de l’Ecologie et le ministre de l’Economie à retirer ce projet de décret et à protéger durablement notre cadre de vie.

Ce décret est actuellement ouvert à consultation publique jusqu’au 9 février. Chaque citoyen peut participer à cette consultation et peuvent déposer en ce sens un message à cette adresse qv2.qv.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr.

Les écologistes appellent à prendre massivement part à cette consultation publique pour dire non à la publicité, oui à la préservation des paysages et de notre environnement.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux 

Facebook_DecretPub_1200x900px_Fev16_OKOK

Remonter