| Communiqués

Bure : une «poubelle nucléaire» à 35 milliards d’euros

Les écologistes découvrent la réévaluation du coût officiel évoqué par l’ANDRA concernant le dossier CIGEO, ce projet d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse.

Ce coût est désormais estimé à 35 milliards d’euros, soit le double des évaluations précédentes et supérieur à celui chiffré par les exploitants nucléaires tel EDF, et resterait sous-évalué selon un rapport de l’Autorité de Sûreté nucléaire (ASN).

L’information n’est pas une surprise pour les écologistes puisque le rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur les coûts de la filière nucléaire, Denis Baupin, député EELV, avait déjà estimé ce montant faramineux dans le rapport publié en juin 2014.

Le masque n’en finit plus de tomber sur le coût réel du nucléaire et l’action EDF est à l’un de ses niveaux historiques les plus bas depuis ce matin. Pour les écologistes il est temps d’en finir avec cette énergie chère et dangereuse pour engager une transition énergétique fortement créatrice d’emplois, reposant notamment sur les économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables.

Pour les écologistes, le vieux monde est en train de disparaître. Il est temps d’enfouir CIGEO qui «n’est pas mûr» selon l’aveu même de l’ex-directrice de l’ANDRA et de sortir du nucléaire, dont les mythes fondateurs -sûr et bon marché- appartiennent désormais aux livres d’histoire.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux