Actualités

  1. Lima confirme l’engagement des Etats pour un accord à Paris en 2015, mais le climat reste prisonnier des égoïsmes nationaux.

    logo_cop2097488-91ff4

    La 20ème Conférence des Parties de la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP20) s’est terminée dimanche avec un texte qui pose les bases de négociation pour l’accord global qui devra être acté à Paris dans un an, sans acter malheureusement d’avancées significatives. …

  2. Fonds vert pour le climat – Sans lui, il n’y aura pas d’accord global à Paris !

    Jadot

    Le Fonds vert pour le climat, acté à Copenhague lors de la COP en 2009, a été conçu comme un réseau mondial assurant la plus grande partie du financement à des fins climatiques. Il s’agit d’un mécanisme de transfert financier qui devrait permettre de distribuer 100 milliards de dollars d’aide que les pays développés se sont engagés à mobiliser annuellement en faveur des pays en développement d’ici 2020. La moitié de ce budget servira à financer des mesures d’adaptation (comme par exemple des meilleurs mécanismes contre les inondations, des plans d’action contre les sécheresses..) et l’autre moitié servira à aider les pays en développement à réduire leurs émissions, en « décarbonisant » progressivement leurs infrastructures les plus polluantes. …

  3. Trois questions à Mgr Stenger, Évèque de Troyes, à propos des enjeux éthiques du projet CIGEO de stockage des déchets nucléaires

    P1070057

    Monseigneur Marc STENGER est Evêque de Troyes et Président de Pax Christi France. En vue du débat public qui s’est déroulé en 2013 – 2014, il a animé les réflexions d’un comité éthique à propos du projet CIGEO de stockage des déchets nucléaires. Un débat autour des enjeux éthiques de ce projet s’est tenu le 19 novembre au Val d’Esnoms (Haute-Marne) le 19 novembre dernier. A l’issue du débat il a bien voulu répondre à trois questions. …

  4. Tous les voyants climatiques sont au rouge, Paris 2015 ne doit pas ressembler à Copenhague 2009

    NL 4 décembre 2014-11-ALE_COP21_PARIS-137

    Aujourd’hui, tous les voyants climatiques sont au rouge. Les rapports scientifiques se succèdent et confirment que nous approchons dramatiquement, mais sans ralentir, du point de basculement climatique de la planète : un réchauffement global de plus de 2° Celsius. À ce rythme, c’est plutôt une augmentation de 4° Celsius, voire à 6° Celsius, de la température d’ici la fin du siècle vers laquelle nous plongeons. Un cataclysme à l’échelle planétaire dont nous éprouvons les premières conséquences. Un crime contre l’humanité si nous n’agissons pas. …

  5. A Istanbul, rencontre entre écologistes

    Istanbul

    Alors qu’avec l’actualité internationale la Turquie se retrouve au centre de toutes les attentions – guerre civile en Syrie, avancées de l’EI, réfugiés kurdes, flux migratoires vers l’Union européenne – les eurodéputés écologistes français Michèle Rivasi, Karima Delli, Yannick Jadot et Pascal Durand se sont rendus à Istanbul du 7 au 9 novembre 2014. La capitale économique de la Turquie accueillait notamment le 25e conseil du Parti Vert européen (PVE). …

  6. 3 questions à Guillaume Cros, Président du groupe EELV au Conseil régional de Midi-Pyrénées

    G Cros

    Guillaume Cros, vous êtes Président du Groupe EELV au Conseil Régional de Midi Pyrénées élu du Tarn, comme vous le savez pour beaucoup de gens, si la lutte contre le barrage du Testet est douloureusement connue, en revanche les raisons de s’opposer à sa construction sont peu connues. Pouvez-vous nous rappeler pourquoi ce barrage est inutile et dommageable ? …

  7. Rapport du GIEC : les responsables politiques au pied du mur

    Pascal Canfin (crédit photo: Joëlle Dolle)

    Le GIEC a remis dimanche 2 novembre son rapport de synthèse à destination des décideurs. Il confirme que la situation s’aggrave, que les émissions ne cessent d’augmenter, que les conséquences seront encore plus graves que prévues et qu’il est beaucoup moins cher d’agir maintenant que d’agir demain ! Tous les leviers sont donc réunis pour agir, et comme le dit Christiana Figueres la directrice exécutive de la Convention sur le climat “ne pas agir serait une faute au regard de la raison et de notre responsabilité“ ! …

  8. Les conclusions de la 12ème Convention mondiale pour la biodiversité

    chabrolle

    Alors que le déclin de la biodiversité se poursuit – illustré par la diminution de moitié du nombre d’animaux sauvages en l’espace de 40 ans d’après un récent rapport WWF – la Convention mondiale pour la biodiversité, 12ème du nom, se déroulait la semaine dernière à Pyeongchang en Corée du Sud. Alain Chabrolle, Vice-Président du Conseil Régional de Rhône-Alpes, délégué à la Santé et à l’Environnement, s’y est rendu et nous livre les conclusions de cette convention, ainsi qu’un regard plus personnel sur l’évènement.  …

  9. 4 questions à Philippe Bihouix

    imgres-1

    “L’Âge des low tech“ Philippe Bihouix   La Fondation de l’Ecologie Politique a décerné le premier Prix du Livre d’Ecologie Politique à Philippe Bihouix pour son ouvrage L’âge des low tech. Vers une civilisation techniquement soutenable. Le jury a salué la rigueur d’analyse de l’auteur, son style d’écriture, souvent caustique, ainsi que la dimension politique – Philippe Bihouix insiste sur les multiples moyens d’actions des pouvoirs publics et des sociétés – de cet ouvrage, qui éclaire avec brio les limites de notre civilisation, tout en faisant une série de propositions pour changer de modèle. …

  10. Frédéric Denhez, “Cessons de ruiner notre sol“

    cessons de ruiner notre sol

    “Cessons de ruiner notre sol“  de Frédéric Denhez  chez Flammarion  14 € “L’agriculture n’est pas au pied du mur mais sur son sommet. Elle ne sait de quel côté basculer, s’il lui faut sauter à pieds joints ou descendre de l’autre côté en choisissant ses prises“. Voilà la conviction du journaliste Frédéric Denhez. La révolution agricole, écrit-il, est déjà entamée. Bien au-delà des agriculteurs bio et des exemples héroïques les plus visibles, le monde agricole bouge. Le sacro-saint labour, le phytosanitaire roi ? Ça ne passe plus, ou de moins en moins. Bien entendu, rien ne va de soi. Les blocages persistent, les mauvaises habitudes avec. L’idéal productiviste a de beaux restes, vorace et féroce. Mais ça change. C’est timide, hésitant, menacé toujours par “la peur du vide“ et le retour à l’habitude, c’est confortable l’habitude. Mais quelque chose se passe. …

  11. Journée de mobilisation nationale contre le barrage de Sivens

    Capture d’écran 2014-10-22 à 12.08.48

    La zone humide du Testet fait partie des zones humides majeures du département du Tarn du point de vue de la biodiversité. Près de 90 espèces protégées y trouvent refuge. Le projet de barrage de Sivens prévoit la réalisation d’un barrage réservoir d’un volume de 1,5 millions de m3 afin de maintenir les niveaux d’étiage mais surtout l’irrigation des maïsiculteurs de la vallée. Il ne fait que participer à la destruction – et ce de manière irréversible – de près de 17 hectares de zone humide par l’ennoiement de 12 hectares. …

  12. Transition énergétique, pourquoi nous avons dit oui

    “Pourquoi nous avons dit oui“

    Qui dit transition dit progressivité dans l’action. En votant le projet de loi de transition énergétique, l’Assemblée nationale n’a pas acté un aboutissement : nous avons donnéun coup d’envoi. Le coup d’envoi d’une nouvelle donne énergétique et économique, qui place enfin au cœur de la politique française deux combats constitutifs de l’écologie : la sobriété dans les consommations énergétiques et la montée en puissance des énergies renouvelables dans notre mode de production. …