nos idées

  1. Les Verts/ALE soutiennent la nouvelle Initiative Citoyenne Européenne contre la négociation de TAFTA

    Ska et Yannick

    Alors que s’ouvre cette semaine le sixième cycle de négociation sur le très controversé Traité de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis (TAFTA/TTIP), une nouvelle Initiative citoyenne européenne* sur le TAFTA vient d’être enregistrée auprès de la Commission européenne. Cette ICE demande l’arrêt des négociations transatlantiques et le rejet de l’accord de libre-échange UE-Canada. Le groupe des Verts/ALE a annoncé qu’il soutiendrait cette initiative et qu’il travaillera de façon proactive à sa réussite. …

  2. La génération Y va se faire voir chez les grecs

    Fondation

    Du 8 au 11 mai dernier, j’ai eu la chance d’être invité à représenter la Fondation de l’Écologie Politique lors de la dernière édition du forum d’échange entre jeunes européens organisé par la Heinrich Böll Greece et laGreen European Foundation à Thessalonique (Grèce). À cette occasion, l’ « European youth dialogue » a réuni plus d’une centaine de jeunes activistes provenant de l’ensemble du continent, encore étudiants ou déjà actifs, mais tous militants d’un monde plus solidaire, d’une Europe fédérale et d’un modèle de développement à la fois harmonieux et écologique ! …

  3. Cigéo retiré du texte sur l’énergie : les écologistes ont obtenu gain de cause

    140620-galerie-Yucca-Mountain-Nevada-NRCgov-Flickr680-300x132

    Communiqué de presse de Denis Baupin le 20 juin 2014 Le Ministère de l’écologie a décidé  le retrait de l’article 35 du projet de loi sur la Transition Energétique, qui entérinait le projet d’enfouissement des déchets radioactifs en grande profondeur. Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée nationale,  se réjouit : « Ségolène Royal a entendu le message des écologistes : il n’était pas question pour nous de voter une Loi de Transition Énergétique qui entérinerait la création du site de stockage CIGÉO ». …

  4. Pourquoi l’accord de libre-échange USA/UE menace notre démocratie

    Le-diable_Tatfa2

    Décidément, la France devient \ »the place to be\ » pour le business mondial. Il y a quelques jours, notre monarque-président a déroulé le tapis rouge pour le président-dictateur Xi Jinping, soumettant un peu plus l’économie européenne au dumping social, humain, environnemental et monétaire chinois pour quelques contrats, dont une usine d’extraction du plutonium ! …

  5. Rencontre AFPS-​​EELV : Communiqué commun

    ca1bf840cb19da707d04a94d0c4ea4f6

    Une ren­contre a eu lieu ven­dredi 4 avril entre Emma­nuelle Cosse secré­taire nationale d’Europe Ecologie-​​Les Verts (EELV) et Taoufiq Tahani, pré­sident de l’Association France Palestine soli­darité (AFPS) au siège d’EELV. Étaient éga­lement pré­sents : Fran­çoise Ala­martine, res­pon­sable de la com­mission trans­na­tionale (EELV), Jean-​​Paul Roche, vice-​​président de l’AFPS et Mathilde Caroly, membre du bureau national et tré­so­rière de l’AFPS. La ren­contre qui s’est déroulée dans un climat de grande confiance a permis de constater une forte convergence dans l’analyse de la situation. …

  6. Une politique climatique européenne vraiment réaliste existe, par Sandrine Bélier

    Une-politique-climatique-européenne

    Tribune de Sandrine Bélier, eurodéputée EELV, publiée sur Slate.fr Les chefs d’Etat et de gouvernement européens se réunissaient les 20 et 21 mars à Bruxelles pour discuter de la politique énergétique et climatique de l’Union européenne pour 2030. Ils examinaient une proposition publiée par la Commission européenne en janvier:  une réduction des émissions de CO2 de 40% couplée à un objectif de 27% d’énergies renouvelables au niveau européen. L’efficacité énergétique, elle, est la grande absente de cette proposition. …

  7. Projet écologique pour une politique agricole et agroalimentaire

    Projet écologique pour une politique agricole et agroalimentaire

    > tribune publiée dans Libération le 30 décembre 2013 Le lien étroit entre les Français et leurs terroirs fait de l’agriculture un véritable enjeu citoyen. Quelque 81% des citoyens estiment qu’il faut développer en priorité une agriculture de petits exploitants «pour nourrir le mieux possible l’humanité d’ici à 2030», contre 16% qui estiment qu’il faut privilégier une agriculture industrielle (1). En France, l’opportunité de changer de direction va se présenter dans les semaines à venir à l’occasion de la discussion au Parlement du projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt. …

  8. À l’ère du numérique, la France doit plus que jamais protéger les libertés individuelles des citoyens.

  9. Proposition de loi écologiste sur l’utilisation des produits phytosanitaires

    zéro phyto

    Large majorité autour d’un grand progrès sanitaire et environnemental ! Le Sénat a adopté aujourd’hui la proposition de loi LABBÉ « visant à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national », portée au nom du groupe écologiste. Joël Labbé, sénateur du Morbihan et auteur de la proposition de loi, se félicite de la large majorité qui a émergé autour d’un texte essentiel pour la santé et l’environnement. …

  10. À quoi sert l’aide française au développement ?

    solidaire_ministere

    A quoi sert l’aide française au développement ? Quels en sont les résultats concrets dans les pays du Sud ?  Des questions simples que les Françaises et les Français se posent lorsqu’on les interroge : 78 % des Français et des Françaises souhaitent être davantage informés sur l’aide française au développement. Des informations que nous devons aussi à celles et ceux qui sont les bénéficiaires de cette aide. …

  11. (à lire) La biodiversité une chance nous avons un plan B !

    Le Plan B

    Un livre de Sandrine Bélier et Gilles Luneau, publié chez Actes Sud. «Les enjeux de la biodiversité concernent toute la société. Des citoyens et des entreprises ne suffisent pas pour réussir une transition écologique, l’harmonisation des efforts, leur évaluation, leur coordination relèvent de politiques publiques. Quand elles sont efficaces, on réalise que la politique sait encore prendre le pouls du territoire.[...] Il y a une responsabilité partagée des politiques mais aussi des médias, qui classent encore la biodiversité dans une case annexe alors qu’elle devrait être au centre de la politique. Elle devrait être un indicateur, une jauge de la politique et des élu(e)s. Au lieu de cela, la préservation de la biodiversité est assimilée au sort de trois grenouilles colorées ou d’un grand singe en un point particulier du globe, de préférence à des milliers de kilomètres de chez nous. Alors que c’est vital, au sens strict, pour nous» …