| Conseil fédéral des 04 et 05 juillet 2015

Mise en cohérence du projet EELV avec l’exigence Climat-Environnement

Exposé des motifs

La Secrétaire Nationale a souhaité engager le parti sur la voie d’une actualisation programmatique en lançant le Printemps des Idées, en vue des élections régionales et présidentielle. A quelques mois de la COP 21 de Paris, nous souhaitons interpeller Parti, Elus, Commissions et militants sur la question suivante, cruciale pour la crédibilité de notre programme :

Le programme actuel d’Europe Ecologie les Verts est-il de nature à limiter le réchauffement à un niveau inférieur à + 2°C ?

La limitation des gaz à effet de serre (CO2, méthane, etc) dans l’atmosphère concerne toutes les politiques dites sectorielles, y compris celles qui a priori semblent éloignées d’un lien avec l’environnement. Système de production d’énergie, agriculture, utilisation des sols, modes de déplacement, urbanisme, modes de consommations, alimentation, écosystèmes et biodiversité, recherche… Derrière la politique climat, c’est de toute la politique environnementale et de développement qu’il s’agit et par conséquent de toutes les politiques qui pèsent, peu ou prou, sur celle-ci.

Par un travail inter-commissions, par la confrontation de notre programme à des scénarios chiffrés, nous devons élaborer un programme crédible et cohérent qui permette de respecter le seuil, considéré par les scientifiques comme raisonnable de plus d’1,5°C.

Il est central de mesurer que le seuil des 2°C est déjà lourd et difficilement atteignable (pour la France, cela revient à diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050), à l’aune des errements politiques actuels.

Néanmoins, il est nécessaire de dimensionner l’effort à faire avec un objectif de +1,5°C maximum pour rester en deçà du seuil irréversible et dangereux des + 2°C. L’effort à faire est colossal et redoutable. Ce qui doit nous amener à réinterroger sérieusement nos options, à cette jauge, qui n’est pas nouvelle pour nous mais qui devient très exposée et de plus en plus prégnante pour les autres offres politiques et l’électorat. Beaucoup de nos options ne sont pas à la hauteur de l’objectif.

Il nous faut également examiner de près les conditions d’application, c’est-à-dire de l’acceptabilité des mesures à prendre, afin de définir les meilleures tactiques politiques : quelle transition allons-nous porter ? Quelles propositions concrètes proposons-nous pour enclencher une transition faisable et désirable dès demain ? Ce choix est essentiel.

Motion

Le Conseil fédéral des 4 et 5 juillet 2015 engage le parti et ses commissions sur un travail de cohérence programmatique en vue de donner un choix fort à nos concitoyens : celui de disposer d’un programme “compatible + 1,5 °C” aux élections à venir ; programme comprenant des options à la mesure des enjeux.

Pour : 42 ; contre : 1 ; blancs : 2

Adoptée

**********
Télécharger la motion
Retour à la liste des motions adoptées par le Conseil Fédéral des 04 et 05 juillet 2015

**********