| Actualités

Contournement Est de Rouen : un projet d’un autre siècle !

Communiqué d’EELV Normandie :

Le contournement Est de Rouen, projet d’un autre siècle, déclaré d’utilité publique !
Irresponsabilité, déni total, ils jouent avec nos vies !

A l’heure où plus de 15 000 scientifiques représentant 184 pays, toutes disciplines confondues,
signent un cri d’alarme, sans précédent, dénonçant « le péril climatique » avec :
– l’aggravation du changement climatique et de ses effets dévastateurs que l’on voit tous
les jours aux informations,
– la dégradation permanente des écosystèmes, la destruction de la biodiversité,
– l’augmentation des pollutions (eau, terre, air)
– l’artificialisation continue des sols avec l’accroissement des inondations

A l’heure où se tient la COP 23 à Bonn, où les défis à relever sont que les Etats doivent
remonter leurs ambitions sur les réductions des GES mais aussi qu’ils doivent mettre en place
des plans d’action et de financements à la hauteur de ces enjeux,

A l’heure où la température globale de la planète continue d’augmenter,

A l’heure où la Métropole Rouen Normandie a décidé de lancer une COP 21 à l’échelle locale
sur une durée d’un an, afin de mobiliser l’ensemble des citoyens et des territoires dans la lutte
contre le réchauffement climatique,

Dans un déni total de cette réalité, c’est un contournement payant, couteux, destructeur,
polluant, très éloigné des trajets quotidiens des habitants de la métropole qui est primé, le
contournement Est.

Contrairement à ce que font croire les élus qui soutiennent ce projet, non seulement il ne répond
en rien aux enjeux cités ci-dessus, à l’échelle de l’agglomération rouennaise, mais en plus il va
aggraver la situation.

« Ca va décongestionner le centre de Rouen, baisser la pollution, dynamiser l’économie et créer
des emplois » voilà les principaux arguments de ceux qui défendent ce projet.

Mais tout cela n’est qu’un leurre !

– La problématique de la congestion du centre ville, (comme toutes les autres grandes villes
qui malgré leur contournement gratuit sont aussi embouteillées) c’est les déplacements quotidiens
en voiture, alors que 60% de ces derniers font moins de 6 km.

– En construisant une autoroute, c’est plus de pollution par le trafic induit, cela crée un
appel d’air et ce sera 50 000 tonnes de CO2 en plus (étude de l’autorité environnementale). C’est
aussi plus d’étalement urbain, avec la destruction définitive de bonnes terres, ce qui augmente les
inondations.

– L’activité économique, avec les ports et les industries, se situe principalement à l’ouest de
la métropole, donc pour la majorité des transporteurs qui travaillent avec la zone industrielle,
aucun intérêt d’emprunter un contournement à l’est qui est très éloigné et de plus payant.

– Cet axe sera emprunté par des camions qui traversent la France sur l’axe Calais-Bayonne
et donc aucune retombée économique, aucune création d’emplois locaux.

Et au nom de l’intérêt général et de l’utilité publique, le combat contre ce projet d’un autre temps va
continuer. Car oui des solutions existent. C’est le développement massif de transports en commun
de qualité pour améliorer les conditions de déplacements des habitants ainsi que le fret pour
diminuer la présence des camions sur les réseaux routiers. Et ça devient très urgent !

Véronique Bérégovoy
Secrétaire régionale EELV Normandie
07 84 28 55 03