| Communiqués

Hut ab und danke !

Les écologistes saluent avec soulagement, enthousiasme et espoir la victoire d’Alexander Van der Bellen, candidat écologiste à la présidentielle en Autriche.

Au terme d’un suspens rare, le candidat soutenu par les Verts Autrichiens a remporté l’élection, malgré le soutien timide des partis au pouvoir, passant de 21,3% à plus de 50,3%.

Grâce à la mobilisation d’entre deux tours et en particulier celles des Autrichiens à l’étranger, il dépasse de peu le candidat de l’extrême droite.

Pour les écologistes, le soulagement est grand, tant la victoire de l’extrême droite avec son lot de fermeture des frontières et d’autoritarisme représentait une menace pour l’Autriche mais également pour le projet européen.

En Autriche, comme ailleurs en Europe, la tripolarisation s’installe : réactionnaires-autoritaires, coalition des gestionnaires entre les conservateurs et sociaux-démocrates aux vieilles recettes attendant la croissance comme on attend le Messie… et progressistes écologistes humanistes et pro-européens.

En Autriche, le premier tour a vu la coalition des gestionnaires sanctionnée comme jamais, les deux partis traditionnellement au pouvoir ne récoltant ensemble qu’à peine 20% des voix.

Le second tour voit le candidat écologiste l’emporter d’extrême justesse sur l’extrême-droite.

Les écologistes forment le vœu que l’Europe retienne la leçon : le maintien des vieilles recettes austéritaires et l’absence de projet progressiste et écologiste mènent à la catastrophe.

Dans l’immédiat, les écologistes félicitent chaudement la victoire d’Alexander Van der Bellen et des écologistes autrichiens.

Hut ab und danke !

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

Des écologistes, dont David Cormand, secrétaire national d’EELV, Julien Bayou, porte-parole, Jean Desessard, sénateur de Paris, et Pascal Durand, se réuniront à partir de 19h pour fêter la victoire d’Alexandre Van der Bellen, au café « la Ferme », 5, rue des petites écuries, à Paris (10e arrdt).