| A la Une | Actualités | Communiqués

Marche des fiertés LGBT : 40 ans de luttes

Tous les ans, fort-e-s de leurs engagements pour le respect et l’égalité de toutes et tous, les écologistes participent aux Marches des fiertés lesbiennes, gaies, bies et trans (LGBT) partout en France. Ce samedi, ce sera la quarantième Marche des fiertés de Paris, rendue particulièrement importante par la recrudescence des violences contre les LGBT dans le monde.

Depuis 40 ans, la Marche des fiertés LGBT est un événement militant et festif majeur en France. Le mouvement qu’elle incarne a pour but « de transformer la société afin qu’elle devienne inclusive, respectueuse de la diversité et solidaire avec toutes les communautés, en particulier avec celles qui se trouvent dans des situations de précarité ».

La volonté des organisatrices-eurs est claire : alors que les LGBT-phobies progressent dans le monde, s’instituant en répression d’État comme en Tchétchénie, cette marche est aussi celle des voix qui ont été tues, avec la volonté de donner la parole aux revendications de celles et ceux interdit-e-s d’expression.

Face aux revendications de la Marche, même en cette 40e année, des voix s’élèvent encore en contre, notamment à droite et dans les milieux où la religion devient un prétexte pour exclure celles et ceux qui ne seraient pas « dans la norme ». Même dans les milieux féministes, une volonté de normalisation et d’essentialisation qui exclut les personnes trans’ continue à poindre, niant, au nom de la lutte contre le patriarcat, les droits de celles et ceux que nous sommes censé-es protéger, et oubliant par là que les luttes contre les oppressions gagnent lorsqu’elles convergent et perdent lorsqu’elles s’opposent entre elles.

Le mot d’ordre de cette année, pour le droit à la procréation médicalement assistée, est un écho aux promesses non-tenues du quinquennat Hollande et un rappel à l’ordre au nouveau gouvernement après qu’Emmanuel Macron se fut déclaré favorable, pendant la campagne présidentielle, à l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Un droit légitime soutenu par Europe Écologie Les Verts.

Les élu-e-s, militant-e-s et sympathisant-e-s écologistes seront cette année encore au côté des associations, des militant-e-s, de leurs familles, ami-e-s et soutiens et de toutes celles et tous ceux qui participeront à la Marche des fiertés LGBT de Paris, samedi 24 juin à 14h, comme ils et elles le sont chaque jour de l’année.

Cette année, la Marche des fiertés partira à 14h de la place de la Concorde, place emblématique depuis qu’elle avait été rebaptisée en 1993 par Act Up « Place des morts du SIDA ».

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux

Nota : le rendez-vous des écologistes au départ est devant le 25, rue Royale.