| Revue de presse

Notre-Dame-des-Landes : Bové dénonce un « coup de force » (blog Le Monde.fr)

Comment réagissez-vous à cette nouvelle évacuation par les forces de l’ordre?

José Bové : Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est clairement un coup de force, une semaine après la réussite de la mobilisation. C’est invraisemblable, d’autant plus que le gouvernement agit dans la précipitation. Sur certains terrains, qui avaient reçu leur avis d’expulsion, ils sont dans leur bon droit d’un point strictement juridique. Mais sur d’autres, ce n’est pas le cas : il s’agit de terrains privés qui n’avaient pas encore été expropriés définitivement. C’est une violation de propriété.

Comment jugez-vous l’attitude du gouvernement ?

José Bové : Ils n’écoutent rien. Ils sont sur la logique du passage en force, coûte que coûte, alors que monte la nécessité de nommer un médiateur. Sur cette affaire, l’attitude du gouvernement est à l’opposé de tout ce qu’on a entendu ces derniers temps, sur la démocratie participative, sur la prise en compte des citoyens…

> Lire la suite sur le blog gauche.leMonde.fr

4 réflexions au sujet de “Notre-Dame-des-Landes : Bové dénonce un « coup de force » (blog Le Monde.fr)

  1. notre dame c est une honte cecil duflot doit ce retirer des violence policieres cela ne resou pas le probleme les socialistes que j ai voter au deuxieme tours suites au consignes tres decus mais je pense que si elle s en va les socialistes seront tres content tournon le dos au socialistes ils ont tromper tous les citoyens sur tous points de vue non a la violence oui au debat je suis pres a aller au combat a notre dame je ne suis pas venu la premier fois veuillez me laisser un message pour vos futurs magnifestation merci

  2. Ce jour samedi, trois ministres se relaient et se tiennent la main pour ânonner la position ferme d’Ayrault et de VALLS: la fermeté. Dont la ministre de l’écologie, celui de de l’agriculture…
    Puisque ce gouvernement se moque de nos arguments et s’appuient (voir l’article de TF1 internet, louant les mérites d’un tel aéroport)sur les arguments d’une économie en asphyxie et qui insiste sur son mode de développement, les verts ne devraient-ils s’abstenir de donner leur aval au sénat qui glisse imperturbablement du côté de l’opposition à ce gouvernement, devenu autoritaire? La surdité ne se soignera ici qu’en tapant du poing sur la table (comme ils font eux-mêmes en pire)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *