| A la Une | Actualités | Communiqués

Réaction d’EELV au second tour des élections législatives

Europe Écologie Les verts prend connaissance des résultats du second tour des élections législatives.

Europe Écologie Les Verts félicite Sergio Coronado pour son score de second tour, en forte progression par rapport au premier, malheureusement insuffisant pour voir réélu un député engagé au travail précieux à l’Assemblée nationale.

Le second tour de ces législatives est marqué par une importante abstention. Les Français-e-s ne se sentent pas représenté-e-s. Ce sont les jeunes, les ouvriers, les banlieues, qui se sont détournés des urnes, signe supplémentaire d’une France coupée en deux Dans notre démocratie imparfaite, les institutions traversent une crise de confiance. Il est temps de les rénover. Europe Écologie Les Verts appelle tout particulièrement à la mise en place de la proportionnelle, promesse de campagne du candidat Macron, pour une Assemblée nationale représentative et d’autant plus légitime.

Malgré un important ressac, « En Marche » dispose d’une large majorité. La responsabilité du Président et du gouvernement est immense. La France doit faire plus pour le climat : il faut des décisions fortes pour la transition énergétique,
qui peut créer plus d’un million d’emplois. Nous attendons aussi des gestes forts sur des dossiers importants : à commencer par abandonner l’aéroport à Notre-Dame des Landes.

Le gouvernement a aussi la responsabilité de prendre des décisions pour la santé, l’agriculture et l’alimentation, les services publics, la solidarité.

Enfin, le gouvernement doit entendre que ses projets de réforme du droit du travail ne sont pas souhaités par les Français-e-s. Les orientations présentées ne vont faire qu’accentuer la précarité et le dumping entre les entreprises, alors même que ce type de réformes n’a jamais fait la preuve de la création d’emplois.

Nous félicitons les député-e-s de gauche et écologistes élu-e-s ce soir : pour elles et eux, le plus difficile commence.

Les écologistes seront toujours au rendez-vous pour s’opposer aux mesures de libéralisation du droit du travail ou de notre système de protection sociale et faire progresser l’écologie, la justice sociale et la démocratie.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux