| Communiqués

Sécurité nucléaire : EDF met en danger la population

Aucun générateur de secours dans un état « correct »… Les révélations du journal de l’énergie font froid dans le dos : les générateurs diesels, dont le but est de fournir une source d’énergie alternative dans une centrale nucléaire, sont dans un état «dégradé» ou « inacceptable ». Et ce pour toutes les centrales.

Ce sont précisément ces générateurs de secours qui ont fait défaut dans la catastrophe de Fukushima en mars 2011 : le système de refroidissement du combustible n’a alors plus fonctionné, entrainant la fusion des réacteurs et générant énormément de rejets radioactifs dans l’océan Pacifique et la zone alentour.

Alors que l’Autorité de Sureté Nucléaire a déjà expliqué ne pas avoir les moyens de contrôler efficacement le parc nucléaire français, ces révélations sont la preuve que l’entêtement dans le nucléaire fait courir des risques inconsidérés à la population française.

Les fonds mobilisés pour le « grand carénage » (plus de cent milliards d’euros) manqueront cruellement au développement des énergies renouvelables et aux investissements de réduction de consommation énergétique, alors même que ces orientations sont bien plus créatrices d’emplois tout en préservant l’environnement et le portefeuille des ménages.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux