| Conseil Fédéral des 14 et 15 juin 2014

Sénatoriales 2014 : motion de cadrage

Les élections sénatoriales se situent dans un moment politique très difficile, après les résultats des municipales et les européennes

Pour ce scrutin, les écologistes poursuivent deux objectifs :

  • contribuer à empêcher le basculement vers la droite de la haute Assemblée
  • consolider leur présence au Sénat, à mesure de leur influence dans le pays

Compte tenu de la nature de ce scrutin, la probabilité de conquête de nouveaux postes de sénateurs / sénatrices écologistes augmente avec un accord entre formations de gauche dont le Parti Socialiste.

Les propositions orales à ce stade du PS (un sénateur supplémentaire éligible, un éventuellement éligible) sont inacceptables en l’état.

Le Conseil fédéral mandate le BE pour poursuivre les négociations en vue d’obtenir un accord dont les termes soient plus conformes à leur poids politique.

Avant la fin du mois de Juin, le  BE rendra compte au CF et organisera la consultation de ce dernier, par voie électronique ; le CF aura à choisir entre la ratification d’un éventuel accord  qui intégrera la présentation de listes autonomes et ouvertes dans certains départements en fonction des contextes et spécificités locales ou la présentation de listes autonomes écologistes et ouvertes dans tous les départements.

Pour : 76 ; Contre : 3 ; Blancs : 33.

**********
Télécharger la motion
Retour à la liste des principales motions adoptées par le Conseil Fédéral des 14 et 15 juin 2014
**********

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *