| Conseil Fédéral des 17 et 18 novembre 2012

Syrie : propositions pour aider le peuple syrien

Exposé des motifs :

A la différence des autres soulèvements et révolutions des peuples du Monde arabe, (Tunisie, Egypte, Libye et Yémen), qui ont rencontré enthousiasme et soutien auprès des citoyens français, la révolution syrienne, pourtant la plus longue, la plus meurtrière, s’est heurtée pendant des mois à l’indifférence voire à un scepticisme remettant en cause la légitimé du soulèvement populaire contre la dictature du clan Assad, un clan mafieux, kleptocrate et sanguinaire.

Ce déni ne pouvait résister devant la sauvagerie de la répression du régime : nombre de morts (36000 en quelques 20 mois), de réfugies, de déplacés… destruction des infrastructures, bombardement aveugle des civils. Violences qui perdurent, malgré l’augmentation quotidienne des zones libérées.

Face à cette catastrophe, et à la demande des associations syriennes et des représentants des conseils révolutionnaires syriens, un appel d’urgence a été lancé pour secourir la population civile syrienne notamment dans les zones libérées.

Cet appel a rencontré un large soutien, puisqu’il a été signé par plus d’une cinquantaine d’organisation et de centaines de personnalités et de citoyens.

Un collectif’ (InterCO : Intercollectif de Solidarité avec les Luttes des Peuples du Monde Arabe, composé de collectifs du monde arabe, d’associations de la société civile française, soutenus par des organisations syndicales et des partis politiques, ) a porté cette initiative lors d’un meeting organisé fin octobre. .

Le gouvernement français vient de confirmer le soutien aux conseils révolutionnaires syriens qui gèrent les zones libérées, de plus en plus de collectivités locales commencent à exprimer leur soutien Et partout en France naissent des initiatives de solidarité .

Populariser cette aide est fondamental d’un point de vue humain, bien sûr, mais aussi politique. Elargir la mobilisation à l’approche de l’hiver est indispensable pour éviter une catastrophe humanitaire. Soutenir les projets concrets portés par les collectifs locaux syriens s’inscrit dans la construction d’une démocratie citoyenne. Contribuer à fédérer les aides participe au travail en commun si nécessaire à l’opposition.

Motion :

Le Conseil fédéral réuni les 17 et 18 Novembre à Bobigny décide de :

• soutenir l’appel d’urgence lancé par les collectifs syriens.

• demander à ses élu-e-s territoriaux de mobiliser leurs instances pour développer aide et soutien pacifique.

• demander à ses parlementaires d’organiser une réunion d’information et mobilisation de la représentation nationale.

Pour : beaucoup; Contre : 1;  blancs : 0

Vœu adopté par consensus et hors motion :
Le Conseil Fédéral de janvier 2013 prévoira un temps de débat conséquent sur la situation internationale.

Lien pour l’analyse plus complète sur la guerre civile Syrienne :

http://transnationale.eelv.fr/2012/09/27/nous-devons-aider-le-changement-en-syrie/

**********
-> Télécharger la motion
-> Retour au sommaire du CF de novembre 2012

**********

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *