| Conseil fédéral des 09 et 10 juin 2018 | Le Conseil Fédéral

Les assises, où en sommes-nous ?

Contribution

Texte non soumis au vote

La motion de décembre précisait que « les représentant.e.s d’EELV au groupe de pilotage rendront compte de leur mission au CF de mars, juin et septembre 2018 »

1) un groupe de pilotage :

il a été mis sur pied, non sans mal, et fonctionne désormais dans une configuration ouverte ; voici la liste des organisations et personnalités qui se sont déclarées intéressées pour y participer ( en souligné celles qui ont pu formellement signer, au 21 mai, l’appel évoqué ci-après) :

Coope EELV, Coope écologie sociale, Décroissants Ile de France, DIEM25, EELV, FEVE, Génération.s, Génération écologie, Jeunes écologistes, JOC, MEI, Nouvelle Donne, Parti Pirate, PCF, R&PS, UDE, Utopia, R. Mérieux et F. Sitel ( Ensemble !), F. Damerval et J. Rapenne (CAP 21), D. Batho, P. Viveret

Son secrétariat (convocation, compte rendu, animation des réunions et suivis des décisions prises ) est assuré par Simone SEBBAN de Nouvelle Donne et Hélène HARDY d’EELV.

2) un appel

– les membres du GP ont souhaité se rassembler autour d’un appel précisant le sens communément partagé de ces assises. Deux réunions ont été nécessaires pour le finaliser. Il a vocation à servir pour la mobilisation de l’ensemble des responsables et militant.e.s des organisations participantes au GP . Outre une diffusion à l’interne de chaque organisation, il fera l’objet d’une communication à la presse . Vous le trouverez en pièce jointe.

3) Une conférence de presse

– Le groupe de pilotage a décidé de tenir une conférence de presse. Elle se tiendra le mardi 5 juin à 9h à Paris où le texte de l’appel sera communiqué et commenté en présence des représentant.e.s de toutes les parties prenantes.

4) l’organisation partagée des rencontres des assises :

– Le groupe de pilotage peut donc maintenant , d’un commun accord entre ses membres, prendre et /ou soutenir expressément des initiatives de rencontres .

– Plusieurs rencontres ont déjà été organisées dans le cadre des assises. Soit qu’elles aient été à l’initiative d’EELV, ou de plusieurs partenaires (et en y associant diverses organisations associatives et/ou politique et des personnalités), soit qu’elles aient été co-organisées avec d’autres partenaires politiques et associatifs. D’autres, dans la même diversité d’organisations initiatrices, sont lancées et devraient avoir lieu dans les semaines qui viennent. On retiendra :

  • Plusieurs rencontres organisées en avant-première en Midi-Pyrénées : Journées d’automne à Moissac, 3 débats thématiques ouverts à d’autres forces politiques : sur les ordonnances « code du travail », sur l’alimentation et l’Europe, sur les paradis fiscaux
  • la rencontre en Pays de Loire, également en avant-première des assises, le 17 février sur les deux thèmes  » migrants et agriculture-santé »
  • En Nord Pas de Calais, le 28 mars sur le thème « Quel pouvoir citoyen »
  • le 7 avril à Montreuil « Pollution, Environnement, Santé »
  • initiée par les coopératives EELV, Utopia et de l’écologie sociale le 12 mai à Paris : « quel nouvel espace pour l’écologie politique ? »
  • en Rhône Alpes, ce 26 mai ,  » agissons ensemble pour une santé globale »
  • en Ile de France le 16 juin, :  » renforcer la solidarité sur nos territoires »
  • en Centre-Val de Loire , les 23 et 24 juin à Tours : « démocratie et pouvoir »
  • en Nord Pas de calais, le 23 juin  » pour le respect du vivant »

 Sans doute bien d’autres initiatives que nous n’avons pas encore répertoriées et évoquées en groupe de pilotage existent .

– le groupe de pilotage s’attachera à prendre en considération, notamment pour la restitution, les initiatives d’envergure régionale ou départementale (sans pour autant négliger les rencontres purement locales mais dont nous n’avons pas forcément connaissance dans le détail). « Prendre en considération » , c’est reconnaitre qu’elles font parties du cadre des assises. Nous nous attacherons à rassembler les documents restituant les débats et les conclusions faisant état des points de convergence qui ont pu y être constatés, ainsi que ceux qui font débat.

– les membres du groupe de pilotage invitent l’ensemble de leurs propres forces en région à entrer mutuellement en contact pour prendre de nouvelles initiatives, soit pour le mois de juin là où c’est encore possible, soit à la rentrée en septembre ou début octobre. Selon toutes vraisemblances, une séance nationale de « clôture » des assises devrait avoir lieu autour de la mi-octobre. Nous en parlerons à la prochaine réunion du groupe de pilotage prévue le jeudi 7 juin à 18h30 à Bagnolet (siège d’Ensemble !) , ainsi bien sûr qu’au prochain CF.

– le groupe de pilotage lui-même souhaite prendre l’initiative de quelques moments de débats (rencontres en région, séminaire d’échange,…) éventuellement en partenariat avec nos divers représentant.e.s dans une ou l’autre des régions. Les thèmes évoqués pour l’instant pour ces moments sont en cours de débat ; il s’agit notamment de :

* Construire une Europe écologiste, sociale et démocratique
* Travail et protection sociale dans la société post croissante
* Fonder un nouvel espace au service de l’écologie politique

5) prochaine réunion du Groupe de pilotage :

elle aura donc lieu le 7 juin. A minima à l’ordre du jour devrait être : 

– débriefing sur la conférence de presse
– les initiatives de rencontre du groupe de pilotage
– les modalités de restitution de toutes les rencontres
– le calendrier des assises

Pour mémoire, les représentant.e.s de notre mouvement EELV au groupe de pilotage sont : Pour le parti, Nadia AZOUG, Julien BAYOU au titre du BE, Jean DESESSARD, Hélène HARDY au titre du comité d’initiatives, et pour la coopérative, Patrick SALEZ (sup. Denis GUENEAU) et Marie-Nicole PAYET (sup. Brigitte GIRY) .

Voilà pour les faits

Deux remarques pour compléter cette présentation :

Sur le périmètre des forces rassemblées dans la démarche des assises :

En décembre, nous avons précisé « que le temps des débats dit « du printemps des assises de l’écologie » et celui de la fondation d’un nouveau mouvement de l’écologie politique, rassemblant les organisations qui le souhaiteront répondent à des logiques distinctes ». C’est pourquoi nous avons fait le choix que la période des débats soient ouvertes largement à toutes celles et ceux qui en acceptaient le cadre. Ces forces rassemblées pour débattre n’ont pas toutes vocation à participer au temps de la fondation ; pas plus qu’à définir le périmètre d’une liste aux européennes que nous construisons par ailleurs.

Par contre, elles permettent, par leur rassemblement et l’appel qu’elles ont pris soin d’écrire, de mobiliser, largement et sans exclusive à priori, pour débattre, tou.te.s les militant.e.s de l’écologie et des solidarités « qui pensent que notre société productiviste est condamnée à terme, … que nous sommes dans un modèle de développement insoutenable, que nos modes de production et de consommation sont destructeurs pour la planète, . . » comme le stipule l’appel lui-même.

Le calendrier des assises

En septembre dernier au conseil fédéral, nous décidions d’engager la démarche d’assises, première étape d’un processus constituant décentralisé, large et ouvert, aboutissant à l’organisation d’une convention de fondation (..) d’un mouvement autonome de l’écologie politique, au plus tard à la fin de 2018.

En décembre, nous précisions « que le temps des assises se déroule de février à aout » ; mais aussi « que nous irons au bout de la démarche sans précipitation et laisserons le temps sans clore ce processus avant son achèvement »

Nous sommes pour l’heure dans le temps des assises , et nous voyons bien que cela a été plus long à démarrer que nous le pensions . C’est pourquoi le groupe de pilotage n’envisage pas de clôturer fin aout, mais plutôt début octobre. On s’interroge même sur sa prolongation , la rencontre d’octobre n’étant alors qu’un important point d’étape.

Hélène Hardy 

Télécharger la contribution : 

thumbnail of contribution-assises-CF-2018060910

Revenir aux principales décisions du Conseil fédéral des 09 et 10 juin 2018