| Communiqués

Communiqué suite au meurtre de la jeune Agnès

Europe Écologie-Les Verts s’incline devant la douleur des familles touchées par le terrible drame que constitue le meurtre de la jeune Agnès.

Le temps est au deuil et au recueillement et la simple dignité rend odieuse la tentative d’instrumentalisation de ce crime par l’extrême droite.

EELV demande également au gouvernement de s’abstenir de légiférer dans la précipitation sous le coup d’une émotion, même légitime. Le Ministre de la Justice, Michel Mercier, annonce qu’il va déposer après-demain un projet de loi sur la récidive. Il s’agirait de la quatrième loi sur la récidive en cinq ans. Une inflation judiciaire ne saurait résoudre l’impossibilité d’un suivi effectif des décisions de justice lorsque les moyens en terme humain ne sont pas existants.

EELV rappelle que la question de la délinquance des mineurs, qui concerne les auteurs mais également les victimes, doit être examinée tant dans son aspect préventif, que répressif, en regard des moyens que la société décide de mettre en œuvre pour parvenir aux fins qu’elle se fixe dans la Loi. Avant toute nouvelle réforme, il faut donner aux services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse la possibilité de réaliser les missions qui sont les siennes.

Pascal Durand

Porte parole Europe Écologie – Les Verts

2 réflexions au sujet de “Communiqué suite au meurtre de la jeune Agnès

  1. cette affaire est certes horrible . Elle n’est pas un cas isolé , le meurtre et l’assassinat n’ont pas attendu 2011 dans l’histoire pour s’inviter , cela quel que soit l’âge des meurtriers .
    Mais qu’il soit permis de s’étonner , et au delà de s’alarmer , de cette médiatisation incroyable ; à ce point que depuis quatre jours pleins c’est le sujet qui fait la une des infos pratiquement partout et surtout sur internet . Cette douloureuse affaire vient étayer les visées d’un président qui a fait de la prévention des crimes chez les ados l’un de ses chevaux de bataille , à seules fins populistes . On voit d’ailleurs que son aile droite en la personne de Le Pen n’a pas hésité une seconde à s’en saisir pour réclamer un référendum sur le rétablissement de la peine de mort . Que l’on se souvienne de la détermination à vouloir embastiller les enfants dès l’âge de douze ans portée par une Rachida Dati en plein délire au ordres de Nicolas Sarkosy . Il ne faut pas tomber dans ce piège en ne cautionnant pas les mesures liberticides et générales que le gouvernement en place ne manquera pas de faire ressurgir en utilisant de façon éhontée ce fait divers douloureux . Il faut raison garder et ne pas verser dans le populisme vers lequel on nous dirige . EELV doit dénoncer avec la plus grande vigueur l’exploitation qui est faite de ce fait divers , même et surtout s’il est très difficile à accepter .
    Dominique Versini , ex défenseur des enfants a vu son poste supprimé , ce qui en soi est déjà scandaleux de la part de gens qui se déclarent préoccupés par la violence et la récidive . On ne cherche pas à prévenir , on vise à punir , dans la pure tradition ultra libérale totalitaire , il faut dénoncer les amalgames et ne pas êtres dupes de discours en parfaite contradiction avec celui des professionnels sur le terrain . Laurent Mucielli nous rappelle à juste titre que les meurtres commis par des ados en France ont une fréquence de 1 par an , c’est à dire que cela ne saurait être un énième prétexte pour mettre en route des mesures pénales supplémentaires .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e