| A la Une | Actualités | Communiqués

Dividendes mirobolants des actionnaires : une dérive néfaste

Un rapport publié, lundi 14 mai, par Oxfam et le Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic), rappelle ce que les écologistes dénoncent depuis des décennies : la logique de la course à la rémunération des actionnaires poussée à l’extrême se fait au détriment des salarié·e·s et de la société toute entière.

Depuis 2009, les actionnaires des groupes du CAC 40 ont accaparé plus des deux tiers des bénéfices de ces entreprises, tandis que 27,5 % sont fléchés vers l’investissement, et 5 % vers les salarié·e·s. Dans le même temps, ces groupes comptent également parmi les pollueurs planétaires, parfois responsables d’écocides : aux inégalités sociales s’ajoutent, comme trop souvent, les inégalités environnementales.

Dans un monde où l’année dernière 82 % des richesses créées dans le monde ont bénéficié aux 1 % les plus riches et où les inégalités ne cessent de s’accroître, naïfs ou malhonnêtes sont ceux qui osent parler de théorie du ruissellement. Dans un monde qui n’a jamais été aussi riche, mais où les réformes économiques bénéficient toujours aux mêmes, la rhétorique du premier de cordée est une arnaque qui ne bénéficie qu’aux plus riches.

Car ce sont bien les inégalités créées par les plus grandes entreprises qui ruissellent dans toute la société. Avec des conséquences alarmantes sur le pouvoir d’achat, la qualité de vie, le climat et les services publics.

Europe Écologie – Les Verts appelle le gouvernement et l’Union européenne à soutenir les initiatives des écologistes et d’Oxfam pour plus de justice fiscale et économique. Il est intolérable que les plus précaires soient toujours les plus impactés par les pollutions, la mal-bouffe et les politiques économiques, tandis qu’à coups de suppression d’ISF, ou encore de baisse de l’impôt sur les sociétés, le gouvernement se presse aux chevets des plus riches.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole

Lire le rapport d’Oxfam – CAC 40 : des profits sans partage