| Communiqués | Newsletter

Décès de Jean-Yves Griot

Europe Écologie – Les Verts apprend avec tristesse le décès de Jean-Yves Griot, agriculteur, syndicaliste à la Confédération paysanne, pionnier de l’agriculture durable et militant écologiste. Il fut le candidat des Verts aux élections législatives de 2007 dans la deuxième circonscription de la Mayenne.

Fondateur et premier président du Réseau Agriculture durable (RAD) dans le Grand Ouest, cheville ouvrière du réseau Cohérence, Jean-Yves a dédié sa vie militante à l’émergence d’un autre développement, durable et solidaire. Praticien passionné, pédagogue patient et humble, il ne se satisfaisait pas de dénoncer les dommages causés par l’agriculture productiviste aux agricultures d’ici. Il tissait sa critique et ses pratiques d’une profonde préoccupation pour les paysans du Sud. Il savait expliquer ce qui liait, dans un même mouvement, la solidarité pour les paysans, du monde entier, le souci d’une alimentation de qualité pour les consommateurs, la constante attention à l’épuisement des ressources naturelles.

Celles et ceux qui l’ont connu savent qu’il était, pour les enseignants qui l’invitaient à rencontrer leurs élèves, une parole lumineuse. Il l’était également pour les militants et les militantes qui ont pu le rencontrer, à qui il savait transmettre toute l’énergie nécessaire.

Europe Écologie – Les Verts salue la mémoire d’un homme qui continuera longtemps de nous inspirer et adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Europe Ecologie – les Verts

4 réflexions au sujet de “Décès de Jean-Yves Griot

  1. Bonsoir,

    C’est avec tristesse que je prends connaissance du décès de Jean-Yves Griot. Je connaissais Jean-Yves alors président du réseau agriculture durable, fondateur de l’ALDIS avec qui le CICDA collaborait dans les années 80 lorsque Evelyne Pichot coordonnait avec l’appui de Jean Bourliaud le programme Développement Local et Tiers Monde (DLTM)porté par le CICDA. Nous connaissions aussi l’implication de Jean-Yves dans le lancement de Trans Rural Initiatives dont la qualité de la publication est largement appréciée de nos équipes.
    J’avais, au début des années 2000, effectué une mission avec Jean-Yves au Brésil, dans le Rio Grande Do Sul, en collaboration avec Xavier Barat. A cette occasion nous avions organisé des visites de terrain dans et des conférences avec le CETAP à Passo Fundo. Il savait communiquer et partager avec les paysans et leur transmettre, ainsi qu’aux agents de développement et responsables politiques, ses convictions et connaissances d’agronome et de praticien de paysan de Mayenne expérimenté en développement durable. Jean-Yves était un professionnel engagé et porteur d’une vision qui est pleinement d’actualité.
    J’adresserai à sa famille un message de condoléance.

    Bien cordialement

    Jean-Jacques Boutrou

  2. J’ai personnellement connu Jean Yves à COHERENCE, je peux témoigner de sa grande force morale, de son abnégation à défendre une agriculture respectueuse de la terre.
    Il était croyant en Dieu et en l’homme, ses actions porteront leurs fruits.
    Je suis près de lui, de sa famille, de ses amis.
    Michel

  3. Bonjour,

    C’est avec tristesse que j’apprends ce jour et bien tardivement le décès de Jean Yves dans différentes colonnes.

    C’est quelqu’un que j’ai vraiment apprécié pour sa capacité à adresser un débat différent, consistant et cohérent. Mais c’est aussi au niveau relationnel sur des bases simples et d’écoute que je garde d’excellents souvenirs. Le projet d’accueil des paysans brésiliens en Mayenne auquel j’ai participé avec Jean Yves il y a peu de temps était une belle poursuite de ce qui avait été commencé en Mayenne il y a bien des années.

    Pensées à toute la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e