| Communiqués

EELV réaffirme sa ferme opposition au fichage génétique

Un an après la condamnation de Xavier Mathieu, militant syndicaliste des "Conti", pour refus de donner son empreinte génétique, EELV exprime son inquiétude suite à plusieurs décisions de justice. Le tribunal correctionnel de Paris a ainsi annoncé mercredi 19 juin la condamnation à deux mois de prison d'un opposant au mariage pour tou-te-s pour rébellion et refus de prélèvement. La veille, une autre militante a également été condamnée pour des raisons similaires.  EELV ne soutient évidement pas la « Manif pour tous » et réaffirme son soutien au droit au mariage des couples de même sexe. Les écologistes souhaitent néanmoins rappeler que le droit à manifester librement est un droit inaliénable, fondateur de la démocratie. 

 
Il n’est pas acceptable que l’ADN prélevé à des militants pacifiques soit conservé dans un fichier destiné avant tout aux délinquants condamnés. Il est moralement contestable de ficher, en France, des militants politiques.  Conçu spécifiquement pour ficher les criminels sexuels, le fichier ADN regroupe aujourd'hui les auteurs de nombreuses infractions, allant du simple vol à l'arrachage de plants OGM. Alors que quelques milliers de personnes seulement étaient inscrites sur ce fichier au début des années 2000, elles seraient maintenant près de deux millions !  

 
EELV soutient les initiatives législatives qui visent à interdire le fichage génétique des militants politiques et syndicaux, et réaffirme son soutien aux faucheurs anti-OGM et à toutes celles et ceux qui usent de leur droit de citoyen conscient et engagé.

Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN,
Porte-parole

Laisser un commentaire

Je veux
être tenu-e informé-e