| Newsletter

Enseignement supérieur et recherche : les député-e-s écologistes votent contre le projet de loi Fioraso

Le quinquennat précédent avait été marqué par l’adoption aux forceps et sans concertation d’une loi Pécresse qui a déstabilisé l’ensemble du système universitaire français, plongeant certaines universités dans une grande détresse financière.

 La politique de recherche s’était traduite par une raréfaction des moyens de la recherche fondamentale et un mépris pour la communauté scientifique qui avaient suscité une mouvement profond et inédit des chercheurs.

 C’est dire que la communauté universitaire et le monde de la recherche attendaient beaucoup de la loi sur l’enseignement supérieur présentée par Geneviève Fioraso.  On attendait de la ministre qu’elle renoue les fils du dialogue et propose un nouveau modèle universitaire pour notre pays.

 Le dialogue a certes eu lieu, au travers d’Assises de la recherche riches en contribution. Mais la loi présentée au parlement n’a traduit que de manière très partielle, et bien souvent infidèle, les conclusions de ces travaux. Le texte de Madame Fioraso a été préparé sans concertation préalable avec les parlementaires de la majorité. Isabelle Attard, la chef de file des écolodéputé-e-s sur ce texte avait clairement pointé ce problème de méthode avant l’examen du texte.

> Lire la suite sur le site du groupe écologiste à l’Assemblée nationale

Une réflexion au sujet de “Enseignement supérieur et recherche : les député-e-s écologistes votent contre le projet de loi Fioraso

  1. Quand l’Europe et la France auront perdu leurs derniers chercheurs, les financiers seront-ils enfin contents de conserver ceux qui sont venus du sud étudier ici? Pas sûr, l’obscurantisme a de beaux jours devant lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e