| Municipales 2014 | Newsletter

Jean-Michel Bérégovoy, tête de liste à Rouen

1) Quel événement de la campagne qui s’achève traduit le plus l’esprit de ta campagne ?

La présentation de notre liste. Nous avons annoncé pendant des mois que nous aurions une liste alternant adhérents EELV et citoyens non encartés ; le jour de la présentation de la liste à la presse les journalistes et les rouennais ont pu constater que c’était une réalité. J’ai ressenti aussi une grande satisfaction à avoir réussi à constituer cette liste et les valeurs qu’elle porte.

2) Quelle proposition différencie positivement le plus le projet que tu portes avec tes colistières et tes colistiers ?

Au delà de nos propositions, notre vraie différence réside dans la méthode ; nous défendons et appliquerons une réelle co élaboration des décisions avec les habitants. En tant qu’élu, j’ai mené une réhabilitation d’une place urbaine ; j’ai invité tous les acteurs concernés à participer à l’élaboration du projet. Ainsi, la nouvelle place qui se inaugurée d’ici quelques semaines, est le fruit d’une réelle co élaboration. C’est cette méthode que nous souhaitons généraliser pour tous les projets structurants de notre Ville.
Pour la gestion du quotidien, nous proposons la mise en place de 4 conseils de citoyens de secteurs (la Ville sera divisée en 4 secteurs) dotés d’une vraie compétence de gestion des politiques de proximité, voirie, propreté, sécurité et bâtiments publics.
Ces conseils, où siégeront des citoyens mais aussi des représentants des commerçants, des parents d’élèves etc. décideront des actions du quotidien dans leur secteur. C’est une sorte de décentralisation des compétences des élus qui ne s’est encore jamais vue en France.

3) Que voudrais-tu dire à tes concitoyen-ne-s pour les convaincre de venir voter et de voter pour ta liste dimanche ?

Je crois sincèrement que les méthodes de gouvernance évolueront fortement au 21ème siècle. Il y a de plus en plus un refus de la politique traditionnelle et, cumulé à la crise, cela est inquiétant. Associer fortement les habitants aux décisions est un moyen de lutter contre les dérives extrémistes et rendre les décisions publiques plus pragmatiques et plus proches des besoins.

Voter pour une liste citoyenne comme la nôtre, défendant le renforcement de la démocratie participative, c’est un premier acte pour se réapproprier les décisions publiques.

 Pour en savoir plus : rouen.eelv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e