| Actualités

« Jeudi Veggie »

Europe Écologie les Verts soutient le projet Jeudi Veggie [http://un-jour-vegetarien.fr] lancé le 23 avril 2013 par l’Association des Végétariens de France et L214, qui encourage à diminuer la consommation de produits animaux en mangeant végétarien un jour par semaine. Cette initiative va dans le sens de la transition alimentaire que proposent les écologistes.

En effet, l’augmentation de la consommation de viande, depuis les années cinquante, si elle fût un progrès dans l’immédiate après-guerre, s’est accompagnée au fil des ans de l’accroissement des maladies liées à la surconsommation de produits carnés comme de la dégradation terrible des conditions d’élevage et d’abattage des animaux. Parallèlement, l’accroissement de la consommation de poisson, l’utilisation de farines et huiles de poissons dans l’alimentation animale pose de nouveaux problèmes : surpêche et impacts environnementaux néfastes de l’aquaculture.

 D’autre part, dans le contexte de la crise alimentaire mondiale, avec près d’un milliard d’humains qui souffrent de la faim, et un enfant de moins de dix ans qui meurt toutes les 5 secondes des complications liées à la malnutrition, il est urgent que chacun prenne conscience que les terres qui servent à l’alimentation des animaux que nous consommons sont autant de terres qui ne servent plus aux cultures nourricières pour les habitants des pays du Sud, et que les populations les plus pauvres sont les premières victimes de la surexploitation des ressources halieutiques : renoncer à la viande ou au poisson un jour par semaine est aussi un geste de solidarité.

Europe Écologie les Verts est favorable à l’introduction d’une alternative protidique végétarienne à chaque plat carné en restauration collective, tant pour respecter les convictions des végétariens que pour que chacun-e puisse découvrir le plaisir de la cuisine végétarienne. Dans cette perspective, nous demandons la modification du décret du 30 septembre 2011 qui régit la composition des menus de la restauration scolaire en favorisant l’emploi de produits animaux, et que de nouvelles directives soient prises pour faciliter l’offre de plats végétariens.

Natalie Gandais, pour le groupe de travail Alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e