| A la Une | Actualités | Communiqués

Journée mondiale des réfugiés : la France absente

La France a failli, à de multiples reprises, à ses devoirs en termes de respect des droits humains et des libertés fondamentales. Face à ces défaillances, pointées par la communauté internationale comme par les grandes associations ainsi que le Défenseur des droits, et à l’occasion de la journée mondiale du réfugié, des personnalités politiques écologistes lancent un cri d’alarme en rappelant qu’en tant qu’européen•es, cette situation heurte leurs valeurs et Europe Écologie – Les Verts se joint à leurs demandes.

Alors que l’opinion internationale s’alarme du traitement des enfants migrants par les États-Unis, la France compte à son actif 305 enfants retenus en CRA en métropole en 2017 et 117 autres depuis le début de l’année 2018 rappelle la Cimade. Une situation inhumaine, dangereuse et dont les conséquences pour les enfants sont indélébiles.

Chaque année, cette journée permet à tou-te-s de commémorer la force, le courage et la résilience de millions de réfugiés, et aussi les valeurs de nos sociétés qui accueillent celles et ceux qui ont dû fuir la guerre, les persécutions et souvent la misère. Europe Écologie – Les Verts rappelle que les personnes qui fuient la violence, économique et / ou physique, ne se comportent pas en consommateurs gourmands mais sont bien des personnes en situation de danger et de grande précarité qu’il convient, pour le pays qui se dit celui des libertés et de la démocratie, de protéger et d’accueillir.

Les annonces communes de la chancelière Merkel et du président Macron du 19 juin posent le bon constat, en faisant la critique du processus de Dublin et en appelant à une gestion concertée au niveau européen des arrivées de personnes migrantes. Si ces discours sont positifs, les actes restent à ce jour à l’opposé : encore une fois, les écologistes attendent que le gouvernement soit capable de mettre en actes les “beaux discours” présidentiels.

En cette journée particulière, dans une tribune collective, les écologistes en appellent, partout en France, à un élan de solidarité et rappellent au gouvernement ses devoirs.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux

Retrouvez également les propositions du groupe Verts/ALE au Parlement européen pour réformer le système d’asile européen : europeecologie.eu/migrations-nos-propositions-pour-une-alternative-au-systeme-dublin

Retrouvez aussi la déclaration des États généraux des migrations : eg-migrations.org/Manifeste-des-Assemblees-Locales-reunies-pour-la-1ere-session-pleniere-des