| Haute-Normandie | Newsletter

L’économie sociale et solidaire a rendez vous à Rouen le 6 avril pour la Convention nationale d’EELV

10 années se sont écoulées entre le secrétariat d’Etat précurseur de Guy HASCOET (2000-2002) et le Ministère de Benoît HAMON, qui se prépare aujourd’hui à présenter une loi cadre pour le développement de l’économie sociale et solidaire.

10 années durant lesquelles l’Etat a non seulement effacé l’ESS des organigrammes, celui du gouvernement, celui des administrations, mais aussi tenté d’effacer le paradigme de l’ESS, réduite à n’être qu’un volet de politiques d’assistance qu’il stigmatisait par ailleurs.

La participation des deux seuls membres du gouvernement chargés de l’ESS de l’histoire de notre République à la Convention ESS d’EELV le 6 avril est donc un symbole fort. La composition des tables rondes et des ateliers a été effectuée afin de « mettre au tour de la table » tous les partenaires, tous les acteurs privés et publics. Dirigeants de l’insertion par l’économie, créateurs et repreneurs de SCOP et de SCIC, associatifs, syndicalistes luttant pour préserver l’emploi, économistes et sociologues, Parlementaires et élus locaux…

Une première table ronde évoquera le chemin accompli dans ce contexte. Le vide a, paradoxalement, incité les uns et les autres à faire preuve d’imagination. Les acteurs eux mêmes, dans leur diversité, qui ont redoublé de projets d’activités et d’entreprises à finalités sociales et sociétales, qui  se sont professionnalisés et mis en réseau. Les pouvoirs publics locaux, villes, intercommunalités, Départements, Régions, qui ont d’abord colmaté les brèches avant de structurer peu à peu des approches territorialisées de soutien aux initiatives de l’ESS.

Deux ateliers, « Initiatives solidaires pour l’emploi » et « l’ESS, terreau d’innovation économique et sociale » souligneront l’urgence et l’actualité de l’économie qui fait sens, solidaire, coopérative… humaine.

La seconde table ronde, traitera des potentiels et des promesses de l’économie solidaire.

Le Ministre y exposera l’ambition que porte la prochaine loi cadre.

L’économie sociale et solidaire crée de l’emploi, durable, non délocalisable. Elle nous invite à nous émanciper des logiques de financiarisation et construit sa légitimité dans l’utilité sociale et sociétale de ses activités. Elle pose l’enjeu de la transformation, écologique, sociale, de l’économie tout entière.

Nous appuyer sur les expérimentations des 10 années écoulées. Tracer le chemin d’un développement grande échelle.

Ce sera le fil conducteur de la journée. Et surtout un enjeu à inscrire au coeur des stratégies économiques des prochaines années.

Personne ne sera étonné qu’EELV qui est la formation politique qui a porté ce projet avec le plus de constance depuis une vingtaine d’années propose aujourd’hui cette réflexion collective.

– Le programme complet de la convention est téléchargeable ICI

– Pour participer à la convention et au repas bio et local produit par les Fermes d’ici, inscription en ligneobligatoire, LA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e