| Assemblée nationale | Mariage pour tous | Newsletter

Mariage pour tous : Barbara Pompili et Sergio Coronado signent la Charte pour un débat parlementaire respectueux

L’association SOS Homophobie a décidé de demander aux parlementaires de s’engager en signant la Charte pour un débat parlementaire respectueux.

Les élus s’engagent notamment sur deux points :

  • «Quelle que soit ma position envers le projet de loi et le débat, j’affirme respecter les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle, et je soutiens les personnes victimes d’homophobie ou de discriminations.»
  • «J’ai conscience que les injures et diffamations sont violentes et blessantes pour les personnes LGBT et je m’engage à tenir des propos mesurés et respectueux de toutes les citoyennes et tous les citoyens quelle que soit leur orientation sexuelle.»

On compte parmi les premiers signataires de cette charte Barbara Pompili, co-présidente du groupe EELV à l’Assemblée nationale, Véronique Massonneau,  Isabelle Attard, Danielle Auroi et Sergio Coronado, députés EELV.

> Texte de la charte et liste complète des signataires

Une réflexion au sujet de “Mariage pour tous : Barbara Pompili et Sergio Coronado signent la Charte pour un débat parlementaire respectueux

  1. Ayant vu tout ce mouvement populaire en France pour ou contre le mariage pour tous, a la télévision, je pense oui que le débat est nécessaire.
    Personnellement, je distingue « mariage » et  » mariage ».
    « Le mariage a la mairie » et « le mariage religieux », et je pense que le fond du problème est là!Nous marions en quelque sorte les deux mariages.
    Je pense que pour faire évoluer doucement les pensées, le mariage a la mairie pourrait peut être changer de nom et s’appeler  » Union d’Amour et de Responsabilité » et que le mariage a l’église resterai avec son nom ou mot d’origine « mariage ». Nous savons que la politique peut se modifier, les mots employée peuvent être plus juste de nos jours, en mairie , s’unir d’amour et de responsabilité pourrait s’accepter plus facilement, et cela vaudrait pour toute les orientations sexuelles. On sait bien que pour l’église ce n’est pas évident d’accepter l’homosexualité. J’ai encore bcp a dire sur le sujet, et je pense réellement que certains mots doivent changer en politique…suite à l’évolution humaine.Voilà pour l’heure…Unissons nous d’amour et de responsabilité, cela résoudrait peut être le problème…La question des enfants pourrait mieux se gérer, la question de la responsabilité des parents ( homme homme, femme femme, homme femme )aussi. il faut faire je pense une distinction entre la politique et la religion, et assurer qu’un enfant né bien d’un homme et d’une femme et que ces questions la, soient traitées par les enseignants et les parents pour la bonne éducation de leur enfants. en esperant vous avoir intéressé. cordialement . melle boher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e