[Erratum] Nucléaire iranien : la France ne doit pas céder à la pression israélienne

 

Lettre d'information EELV

Communiqué

 

 

[Erratum] Nucléaire iranien : la France ne doit pas céder à la pression israélienne

Alors que la date limite pour la signature d’un accord entre l’Iran et les 5+1 (membres du Conseil de sécurité de l’ONU et Allemagne) a été fixée au mardi 31 mars, le premier ministre israélien multiplie les tentatives de déstabilisation pour que celui-ci échoue.

Dans la lignée de son discours devant le Congrès américain, Benyamin Netanyahou a envoyé lundi 23 mars une délégation à Paris pour presser la France d’obtenir un accord très contraignant pour l’Iran.

Alors que le président américain Barack Obama tente de mettre fin à la crise diplomatique entre les Etats-Unis et la République Islamique d’Iran qui a cours depuis 1979, Laurent Fabius fait obstacle depuis son arrivée au Quai d’Orsay en 2012 à la résolution de cette crise.

Les présidences du réformiste Hassan Rouhani et de Barack Obama constituent une opportunité unique pour la paix, alors qu’ils éprouvent les pires difficultés à faire accepter leur démarche de dialogue auprès des conservateurs de leurs pays respectifs.

EELV demande que la France se démarque des positions bellicistes du Premier ministre israélien qui mettent en danger cette démarche et travaille à construire une paix durable au Proche et au Moyen-Orient.

Julien Bayou  déclare  : «  François Hollande doit décider s’il veut rester dans l’histoire comme celui qui a empêché Barack Obama de sceller la paix avec l’Iran. Dans l’attente, les sanctions continuent à asphyxier économiquement la population iranienne ». Pour EELV, une solution doit être trouvée pour oeuvrer à la pacification et la dénucléarisation de la région.

Sandrine Rousseau  ajoute : «  Lors de la campagne législative, Netanyahou s’est prononcé contre la création d’un Etat palestinien. Il a également stigmatisé les arabes-israéliens, qui sont d’ores et déjà des citoyens de seconde zone. La France doit empêcher cette dérive électoraliste vers l’extrême-droite d’aggraver la situation dans toute la région»

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux


Vous pouvez retrouver ce communiqué ainsi que tous les communiqués sur le site eelv.fr 

Vous souhaitez recevoir l’ensemble des communiqués d’EELV sur votre courriel, cliquez ici


Contacts :

Sandra Regol, porte-parole nationale 06 26 01 72 69 (@sandraregol)
Julien Bayou, porte-parole national 06 20 21 10 53 (@julienbayou)
Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Europe Écologie Les Verts, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici  Conformément à la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.