[Information EELV] Primaires vertes européennes

Primaires vertes européennes

Et si demain, les élections européennes intéressaient plus fortement les électeurs, convaincus que là se jouait leur avenir commun ? Et si demain, les citoyens partout en Europe se préoccupaient vraiment des politiques européennes défendues par leurs représentants au parlement, un parlement fort, aux compétences élargies, aux pouvoirs renforcés, avec un budget autonome ? Et si demain, nous pouvions compter sur une Union européenne parlant d’une seule voix, indépendante des arbitrages nationaux et des égoïsmes concurrents, avec à sa tête un président de Commission européenne élu par les citoyens et non soumis aux chantages inter-gouvernementaux ?

Elle est encore loin cette Europe démocratique et solidaire, transparente, qui défende des règles communes réellement harmonisées sur tous les plans, plus à l’écoute des peuples que des marchés, et qui ne serait pas un alibi pour les états membres pour imposer sans concertation des mesures d’austérité. Les écologistes défendent un parlement plus fort et une intégration politique renforcée mais les avancées démocratiques restent très timides. Ni listes transnationales, ni président de Commission élu au suffrage universel en 2014. Pourtant la Commission a fait des recommandations aux états membres pour « européaniser » un peu plus l’élection en 2014 : toutes les listes se présentant aux électeurs devraient appartenir à un parti existant à l’échelle européenne, les bulletins de vote devront faire apparaître le logo de ce parti clairement défini, et ces partis européens sont invités à annoncer qui sera leur candidat à la présidence de la Commission européenne et à organiser des débats entre leurs formations.

Pionnier depuis toujours, le Parti Vert Européen a déjà fait une campagne commune en 2004 et 2009. Tracts et logos partagés, invitation de candidats des pays voisins, message commun des écologistes, voilà un travail commencé depuis une décennie. Et d’ailleurs les candidats écologistes, comme ensuite les députés écologistes au parlement européen, constituent le groupe politique le plus cohérent et soudé dans le paysage politique européen. Aujourd’hui, les écologistes ont une longueur d’avance à nouveau pour incarner une Europe plus démocratique et plus unie. Le Parti Vert Européen lance des primaires pour choisir tous ensemble les têtes de liste de notre future campagne européenne. Si les conservateurs et les socialistes, et probablement les libéraux, pour répondre aux recommandations de la commission européenne, présenteront un candidat à la présidence, « leader » de leur campagne à l’échelle européenne, la sélection se fera en coulisses et les militants de ces partis ne seront jamais impliqués.

Les écologistes font le pari des premières primaires européennes innovantes et ouvertes. Par vote électronique, les adhérents et sympathisants pourront choisir leur binôme de têtes de listes pour la campagne européenne commune. Tous les partis membres du PVE sont sollicités pour soutenir un candidat. Europe Écologie les Verts a donc souhaité faire un appel à candidature pour inciter une candidature EELV à ces primaires. Nous faisons circuler à nouveau cet appel.

Gwendoline Delbos-Corfield
Bureau exécutif EELV – déléguée aux régions et à l’Europe

Appel à candidature

Le Parti Vert européen (PVE) organise à l’automne des « primaires vertes européennes » pour désigner les deux candidat-e-s qui mèneront la campagne des élections européennes de juin 2014 à l’échelle de toute l’Union européenne. Ces deux candidat-e-s seront donc les « co-leaders » de la campagne transnationale qu’entend mener le PVE à l’occasion de ces élections.

Des primaires vertes européennes : comment ?

Pour pouvoir présenter valablement leur candidature, les candidat-e-s à la fonction de « co-leader » devront bénéficier du soutien de plusieurs partis Verts membres du Parti Vert européen. Dans ce cadre, EELV lance un appel à candidatures à l’échelle européenne.

Le Bureau exécutif a fixé les modalités suivantes aux candidat-e-s qui voudraient bénéficier, dans les primaires vertes européennes, du soutien d’EELV :

– les conditions de recevabilité des candidatures sont les mêmes que celles définies par le PVE pour les primaires européennes ;

– chaque candidat-e devra transmettre une lettre de présentation de sa candidature en trois feuillets maximum, et recevoir le soutien d’au moins 15 membres du Conseil fédéral ;

– chaque candidature devra être déposée auprès du Bureau du Conseil fédéral, par mail à l’adresse bureau-CF@eelv.fr, au plus tard le 1er septembre à minuit.

Les candidatures seront présentées au Conseil fédéral lors de sa session du 15 septembre. Le Conseil fédéral votera par scrutin dit de « chaises musicales ». Le-la candidat-e finalement retenu-e devra obligatoirement recueillir plus de 50% des suffrages exprimés.

Pour le Bureau exécutif,
David CORMAND, délégué aux élections
Gwendoline DELBOS-CORFIELD, déléguée Europe