| A la Une | Actualités | Communiqués

Pour une société d’égalité, tous les jours de l’année

Chaque 8 mars est l’occasion de mettre le projecteur sur les avancées et les reculs égalité femmes-hommes. Tous les autres jours de l’année sont faits pour avancer et transformer notre société. Alors que l’action publique continue de se faire attendre, alors que les associations de terrain souffrent de sous-financements chroniques, alors qu’un vaste mouvement se lève pour dire et alerter, ce 8 mars doit être un électrochoc, il doit réveiller celles et ceux qui ont le pouvoir de mettre en place les politiques publiques nécessaires et urgentes.

Pour construire une société d’égalité, Europe Écologie les Verts rappelle qu’une politique publique globale et massive est une absolue nécessité. Nous appelons à participer aux manifestations pour les droits des femmes qui ont lieu aujourd’hui partout en France et rappelons ces quelques priorités urgentes :

Une société zéro violence

Europe Écologie – les Verts demande :
– une véritable éducation à l’égalité et à la lutte contre les violences dès la maternelle, et l’interdiction des châtiments corporels ;
– des moyens conséquents pour la lutte contre les violences, en particulier pour permettre aux associations d’agir ;
– une réforme de la justice et une formation de l’ensemble des professionnel·le·s (police, justice, santé, etc.).

Stop aux inégalités économiques

Europe Écologie – les Verts souhaite dès aujourd’hui et sans attendre 2022 :
– la transparence sur les entreprises qui ne respectent pas la loi en matière d’égalité salariale ;
– un renforcement drastique de cette loi, d’une obligation de moyens vers une obligation de résultat ;
– des congés parentalité allongés et mieux rémunérés, pour leur réel partage entre les femmes et les hommes ;
– un service public d’accueil de la petite enfance ;
– la revalorisation des métiers féminisés et la déconstruction des stéréotypes dès l’école.

Un droit universel à la santé sexuelle et à la maternité

Europe Écologie – les Verts demande :
– la liberté pour tou·te·s de choisir sa sexualité ;
– un accès universel à la contraception et à l’avortement ;
– l’accès à la PMA et à l’adoption pour toutes les femmes ;
– une prévention des risques environnementaux pour la santé des mères et des enfants ;
– la lutte contre les violences obstétricales ;
– la formation des médecins à l’accueil des patientes LGBTQI.

Toutes ces mesures sont des priorités et des urgences. Au-delà de ces quelques axes, nous appelons à un sursaut : pour une société d’égalité, c’est l’ensemble des politiques publiques qui doit changer. Mobilisons–nous aujourd’hui, continuons d’agir tous les autres jours de l’année.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux