| Communiqués

Réaction de Cécile Duflot aux suppressions d’emplois chez Cofinoga

Le comité central d’entreprise de Cofinoga a annoncé vendredi matin la suppression de 438 emplois au sein de l’entreprise. Ces suppressions concernent en particulier le site de Mérignac en Gironde (377 postes supprimés). Cécile Duflot a rencontré hier les syndicalistes lors de sa visite en Aquitaine, et localement les élus EELV suivent de près le dossier.

Pour Cécile Duflot : « Cofinoga représente un modèle de société, basé sur l’hyper-consommation, et un modèle économique n’hésitant pas à plonger de très nombreuses familles dans le surendettement. Ce modèle doit évoluer, mais cette transition doit s’effectuer avec les salariés. Après avoir engrangé des bénéfices records pendant des années, les Galeries Lafayettes et la BNP, actionnaires de Cofinoga, doivent prendre leurs responsabilités et proposer aux salariés des solutions adéquates de reclassement.

La vision court-termiste, extrêmement cynique de la BNP, est intolérable. Les salariés des banques ne doivent pas payer pour les erreurs et les exigences de rentabilité immédiate de leurs actionnaires. Après avoir pressuré ses clients, pressuré ses salariés, les actionnaires veulent s’exonérer de leurs responsabilités sociales. Cela n’est pas acceptable. »

Une réflexion au sujet de “Réaction de Cécile Duflot aux suppressions d’emplois chez Cofinoga

  1. Bonjour Madame Duflot

    Vous êtes une jeune,ravissante et très dynamique mère de famille,…
    Je vous donne volontiers acte d’une bonne compassion sociale (très « comme il faut » et bien « politiquement correcte » comme chez tous nos dirigeant politiques français)
    Vous omettez dans votre analyse un tout petit détail…

    Nos banques européennes dont BNP) viennent de se voir contraintes à des ratio de Fonds Propres(FP) plus important que leurs concurrentes extra-européennes ainsi Merryl Lynch où Daiwa Securities pour ne citer que 2 exemples ne sont PAS contraintes à ces nouveaux ratios…
    hors nos banques européennes (dont BNP) sont cotées en bourse !
    elles DOIVENT donc présenter, peu ou prou, les même caractéristiques de rentabilité (= résultats / FP par ex. _pour vous qui sortez d’une Ecole de Commerce ça doit vous rappeler des choses_)que nos grands homologues extra-européens…
    Il nous faut donc bien ( à fond propres plus lourds) trouver qqpart l’excédent de résultat qui viendra compenser ce point !!!

    Si BNP venait à s’affranchir de ces règles « par elle même » ce n’est pas après les 400 emplois Cofinoga que vous pleureriez mais après les 40000 BNP… CQFD

    J’espère que cette « leçon de chose » ne vous aura pas barbé et que vous comprendrez mieux la réalité concrête d’un monde ( la planête et non notre petit Hexagone) qui n’est PAS bobo pour 2 sous !!!

    Tous mes voeux de courage vous accompagnent, vous avez choisi un chemin particulièrement difficile pour nous délivrer votre message…
    NB = « Il est plus facile de changer de rêves que de changer le monde »

    tres cordialement vôtre

    Ernestine
    (Ile de Ré)
    Ingénieure Retraitée Min de la Défense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e