| Newsletter

Sommet mondial des villes et territoires sur le climat

28 septembre. Ronan Dantec se félicite de l’adoption à Nantes de la Déclaration mondiale des maires et dirigeants territoriaux sur le changement climatique pour Paris 2015

 

Cette déclaration a été adoptée lors du 3ème Sommet Mondial des Villes et Territoires sur le Climat, organisé en association avec ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), à l’issue du Sommet Ecocity de la Ville durable (25-27 septembre), dans le cadre de Nantes capitale verte de l’Europe 2013.

Étaient présents des maires et élus du monde entier (Bonn, Bristol, Durban, New Delhi, Pretoria, Santa Monica, Sao Paulo, Quito, etc.), qui ont affirmé leur volonté de s’engager contre le changement climatique et ses impacts sur leurs territoires, de nombreux représentants des Nations Unies, ainsi que le climatologue Jean Jouzel, venu présenter les premières conclusions du 5ème rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), soulignant l’urgence d’agir.

 

Présentant la déclaration, Ronan Dantec a indiqué que la force de ce texte était de rassembler l’ensemble des réseaux mondiaux et européens de collectivités territoriales, une union nécessaire pour être entendus dans les négociations internationales. Il a rappelé que, les collectivités territoriales étant en première ligne dans la crise climatique, « comme pour les autres conséquences du développement non durable, qu’elles soient sociales ou environnementales, c’est bien leur action locale et quotidienne qui est au cœur de la réponse ». La qualité de cette réponse dépendra notamment des moyens dont elles disposeront et Ronan Dantec a rappelé l’enjeu très fort de l’accès direct des collectivités territoriales aux financements internationaux.

Il a indiqué que l’engagement des gouvernements locaux à travers cette déclaration doit être pour les États un encouragement pour chercher un accord ambitieux à Paris en 2015. Il constitue bien une offre de coopération pour une nouvelle dynamique mondiale, à construire avec les États, le monde économique, l’ensemble des membres de la société civile et les citoyens.

Ronan Dantec a également souligné le lien fort entre développement et climat, indiquant qu’il « ne pouvait y avoir d’accord ambitieux sur le climat à Paris en décembre 2015 sans un accord satisfaisant, en septembre de la même année, sur l’agenda post-2015 du développement (Objectifs du Développement Durable décidés à Rio en juin 2012, et Objectifs du Millénaire pour le Développement post-2015).

Affirmant que les gouvernements locaux du monde entier sont bien « en ordre de marche », Ronan Dantec a conclu sur le slogan du Sommet de Rio 1992, « Penser global, agir local », déclarant : « Nous avons beaucoup agi local. Cette déclaration dit aujourd’hui qu’il est aussi dans notre volonté d’agir global ».

> en savoir plus (sur le site de Ronan Dantec)

> Lire la Déclaration mondiale des maires et dirigeants territoriaux sur le changement climatique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e