| Actualités | Newsletter

Transition écologique : les écolos sont prêts !

La conférence environnementale pour la transition écologique s’est tenue les 14 et 15 septembre à Paris. C’était la première édition et elle se réunira désormais chaque année pour évaluer l’avancement des actions entreprises et lancer de nouveaux chantiers.

Ouverture par François Hollande, clôture par jean-marc Ayrault, et pas moins de quatorze ministres impliqués (dont, évidemment, les deux ministres écologistes) dans les 5 tables rondes thématiques : transition énergétique, biodiversité, santé-environnement, financement et fiscalité et gouvernance.
EELV était largement présent, via nos ministres, parlementaires, élu-e-s dans les associations de collectivités ou même dans les rangs associatifs.
Nous avions publié la veille nos propositions (lien sur le doc) et tenu une conférence de presse (liens revue de presse si besoin).
La feuille de route détaillée que va se fixer le gouvernement n’est pas encore publiée mais plusieurs annonces ont été faites lors de la conférence environnementale.
Certaines ont déjà largement été couvertes par la presse comme la fermeture de Fessenheim en 2016, les refus de permis de gaz et huiles de schiste ou le maintien du moratoire OGM (l’étude de gilles Éric seralini confirme la pertinence de ce combat ! Lien sur cp ou article le cas échéant).
Quelques annonces devraient très rapidement se traduire en actes comme les appels d’offre sur les énergies renouvelables (solaire, éolien off-shore), l’interdiction du bisphenol A (proposition de loi bapt), le déplafonnement des livrets A ou de développement durable pour financer la rénovation des logements sociaux etc.
D’autres mériteront d’être précisées dans les semaines qui viennent comme l’agence nationale de la biodiversité, la création d’un guichet unique pour la rénovation, le nouveau plan bio ou encore ce que l’on entend exactement par le verdissement de la PAC. Sur ce dernier sujet, les écologistes attendent une position plus claire du gouvernement..
Sur la question de l’indépendance de l’expertise et de la protection des lanceurs d’alerte, le gouvernement n’a plus qu’à soutenir la proposition de loi de notre groupe au sénat : le boulot est fait ! (lien ppl site groupe)
Enfin, quelques chantiers particulièrement importants et attendus sont lancés, ou devraient l’être. Nous serons particulièrement mobilisés, forces de proposition et de vigilance !
– artificialisation des sols : nous demandions, comme la plupart des associations un objectif de zéro artificialisation nette en 2025 au plus tard assorti d’un calendrier, d’outils réglementaires, fiscaux etc. Ce dossier sera traite via un projet de loi à venir de… Cécile Duflot.

– santé environnementale : la reconnaissance du problème progresse mais vu l’ampleur de l’épidémie, il va falloir faire un saut très vite, et sérieusement renforcer le plan national.
– fiscalité écologique : là encore, le consensus écolo est fort autour de la suppression de la fiscalité et des financements ayant un impact négatif sur l’environnement ou la santé. La réduction de la niche fiscale agrocarburants ou l’augmentation de la TGAP ne suffit pas. Le gouvernement a annoncé la création d’un comité permanent sur ce sujet, il a du travail… Et nous serons particulièrement vigilants.

Un débat national sur la transition énergétique
Engagement de campagne de François hollande, la tenue de ce débat est confirmée de novembre à avril. Il se déroulera en trois étapes :

1) une phase d’information de novembre à décembre 2012 ;
2) une phase de participation du grand public de janvier à avril 2013, au plus près des citoyens et avec l’appui d’un site internet dédié ; pendant cette phase, les régions pourront constituer des conférences régionales de l’énergie permettant de mettre en cohérence l’ensemble des initiatives territoriales ;
3) une phase de synthèse et d’élaboration de recommandations en mai 2013, qui débouchera sur un projet de loi de programmation en juin 2013.

Ayant réclamé depuis toujours la tenue d’un vrai débat sur l’énergie, nous avons sans aucun doute une opportunité majeure à saisir pour informer, mobiliser, convaincre de notre vision de la transition énergétique.

Bref, au travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e