| Actualités locales | éducation | Newsletter

Un élu écolo à l’éducation, ça marche !

Retour d’expérience à Ingré, dans le Loiret avec Arnaud Jean, élu EELV

Elus écologistes, nous sommes convaincus que notre projet a pour ambition de transformer la société. Pour ce faire notre action doit s’élargir aux sujets sur lesquels nous avons des propositions solides mais sur lesquelles on ne nous attend pas forcément. Les résultats des dernières élections municipales ont donné suffisamment de poids pour me permettre de demander la délégation éducation et jeunesse ainsi que celle liée à l’environnement et au développement durable. Cette stratégie était ambitieuse pour un premier mandat. En effet, Ingré est une commune fortement marquée par le monde de l’éducation. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Ingré compte 8 000 habitants et… 3 000 élèves, collégiens et lycéens qui fréquentent six établissements scolaires parmi lesquels dont quatre écoles, un collège et un lycée. Peu de commune de notre taille ont la chance de disposer d’un tel panel. A cela s’ajoutent des atouts indéniables, notamment des équipements scolaires, sportifs et culturels de qualité et en nombre, la présence de personnels municipaux qualifiés, une implication forte des acteurs du monde éducatif, qu’il s’agisse des directeurs des différents établissements, des personnels d’enseignement, des trois fédérations de parents d’élèves, mais aussi du réseau des délégués départementaux de l’éducation nationale (DDEN) particulièrement actifs sur notre commune. A noter que depuis 18 mois, ma délégation s’est étendue à la lecture pour tous (bibliothèque,…).

Première action signifiante, élaborer un projet éducatif communal (PEC). Et cela, collectivement. Quatre mois de concertations ont été utiles pour rassembler toutes les contributions et les avis des acteurs éducatifs de la ville (Inspecteur, DDEN, enseignants, parents d’élèves, services, associations…). Ce projet s’articule autour de valeurs fortes écologistes : affirmer l’attachement au respect de l’enfant, affirmer les principes républicains de laïcité, d’égalité, de liberté et de citoyenneté, valoriser les compétences de chacun (co-éducation), liberté d’expression et favoriser l’accès à la citoyenneté. Mon attachement viscéral à l’éducation populaire était aussi un marqueur fort de l’action de notre municipalité.

Dans ce cadre, voici quelques une des actions entreprises dans la partie éducation de ma délégation. Tout d’abord afin de garantir la qualité de l’enseignement public, nous avons obtenu le maintien des deux classes existantes dans une école et l’ouverture d’une sixième classe dans une autre ce qui a permis de limiter le nombre d’élèves par classe grâce à l’action offensive de la municipalité.
Nous avons également créé des postes d’Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles (ATSEM), dispositif unique dans le Loiret. Ceux-ci sont « volants ». Cela ne signifie pas qu’ils côtoient les moineaux, mais qu’ils peuvent être affectées à une classe ou à une autre, assister les plus jeunes élèves dans les écoles ou permettent des remplacements sans délai les absences.
L’action des écologistes a aussi consisté à associer les parents d’élèves sur les différents sujets comme le projet éducation territorial, la sécurité routière autour du collège, l’alimentation des enfants, l’aide aux devoirs etc.
Bien d’autres choses ont encore été organisées, comme l’aménagement sur la pause méridienne pour répondre aux évolutions des rythmes scolaires, en proposant des dizaines d’activités gratuites (théâtre, éducation à l’environnement chant, danse, sport, lecture, sciences techniques…). Nous avons créé « les récrés couleurs ». Nous avons également mis en place l’accompagnement aux devoirs. Ou encore entretenu, aménagé et équipé les écoles : réfection de cours, billodrome et tables de tennis de table, salles informatiques totalement rénovées et équipées, réfection des sols, réfection des plafonds, peintures, chauffage et robinetterie, rénovation d’une bibliothèque. Nous avons aussi réservé une emprise foncière dans le futur éco-quartier « Les jardins du bourg » pour divers équipements éducatifs publics nécessaires au développement futur de la ville.

Concernant les activités dédiées à la jeunesse, notre priorité a été le renforcement de la sécurité et la qualité de l’accueil. Les actions ont été nombreuses : le suivi et le renforcement de tous les projets pédagogiques (accueil, vacances..) notamment au regard du PEC, la formation prioritaire des animateurs (BADFA, BAFD, spécialisations…), la diversification des activités proposées aux enfants (sorties sportives, théâtre, cinéma…). Afin de faire émerger et accompagner les projets des jeunes, nous avons :
– créé un conseil de jeunes (pas municipal) qui porte des projets et permet l’engagement des collégiens et lycéens dans la ville (projets environnement, solidarité avec les plus anciens, musique, sport…) ;
– organisé des soirées thématiques sports et jeux vidéos en libre accès pour les adolescents sous la responsabilité d’un animateur de la commune ;
– accueilli des groupes locaux de musiques et des jeunes talents à l’occasion du festival du conseil des jeunes, les Ingrédients ou des troupes en résidence ;
– aidé à la création d’un atelier hip hop
– créé un poste à plein temps d’éducateur à l’environnement
– attribué des bourses aux projets de jeunes

Autre particularité de ma délégation Education, c’est qu’elle comprend celle de la restauration municipale, à 90% scolaire. Et là, les avancées sont importantes dans la mise en œuvre du projet restauration (menus du monde, maintien de la restauration en régie municipale, installation d’un composteur électromécanique pour les déchets, 16% de bio atteints en 4 ans, 0% OGM, invitation des parents aux repas,…). Au-delà de l’aspect qualitatif et santé, après 5 années de diminution de la fréquentation du restaurant, c’est une augmentation de 11% depuis mars 2008.
Tout cela pour dire que des écolos à l’éducation, ça marche !

 

Arnaud JEAN
 Maire-Adjoint chargé de l’Education, de la Jeunesse, de la lecture pour tous, de l’Environnement et du Développement Durable 
Conseiller délégué à la Communauté d’Agglomération Orléans-Val de Loire

 

Photo du Lycée Maurice Genevoix, Ingré, Loiret, France : Creative Commons/Wikipedia par Croquant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux
être tenu-e informé-e